Semper Lenitas, un nouvel ennemi

Deux clans que l’on pensait à jamais ennemis, s’allient et s’entraident. Les vampires et les lycans ont un ennemi commun à présent : le Ver
 
AccueilPortailCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jérémiah, la ville des vices

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Shin Kira
Tueur
Tueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 34
Localisation : Jérémiah, la ville de tous les vices
Emploi : en ce moment, dans le casino ;p
Race : Humain
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Jérémiah, la ville des vices   Mar 8 Mai - 20:00

Shin n'avait pas bien mit longtemps pour trouver un acheteur pour la moto de Kimi. Il avait choisit le type de gars galbé comme une crevette sauvage, le plus gracile posible mais pété de thune. Il avait tiré une petite fortune de l'engin et savait pertinemment que le petit péteux qui s'en allait fièrement avec sa toute nouvelle moto n'allait pas faire long feu: en effet, pour lui, deux issus étaient possible, soit il se ferait tabasser puis piquer la moto, soit il se casserait la gueule sous le poids trop lourd de la moto, puis se ferait tabasser pour enfin se faire piquer la moto. Mais, Shin n'avait pas penser à cette autre possibilité: Kimi voit sa moto dans les mains d'un piètre et mollusquieux pilote, enragée, elle se lance à sa poursuite pour la récupérer, le petit prend peur et se vautre en faisant une raillure à la belle peinture, Kimi lui pète sa gueule et récupère sa moto...Puis il se refait tabasser, rien que pour le plaisir parce que c'est toujours fun de martyriser les plus faibles que soit.

Bref! Son argent en poche, Shin se dirigea tel un zombi vers le premier bâtiment se dressant devant lui: un casino... Que ce serait-il passé si le premier bâtiment avait été un des nombreux sex shop spécialisés dans le masochisme, je vous le demande... Quand, tout à coup, le jeune homme aux allures fantomatiques se fit interpeller par un groupe. Le leader de ce groupe voulait apparement s'octroyer le katana de notre tout mignon brun... Mais il aurait très bien pu ne pas parler, ça aurait fait exactement le même effet,Shin lui passa devant le nez sans même un regard. Un peu agacé, le leader posa sa main sur l'épaule du sombre jeune homme sous le regard gourmand des groupies du leader (d'ailleurs elles ne sont pas beaucoup habillées =___=').



Shin s'était arrêté net, restant immobile, il murmura alors d'une voix roque, ressemblant à un grognement:

"T'as pas choisit le bon jour, mon sucre."

Et, se retournant avec vélocité, le katana à la main, il trancha le bras de l'ex-leader, avant de le ranger tout aussi rapidement dans son étui et dans un regard blasé, lâcher au reste du groupe:

"Autre suggestion?"

Il continua alors sa route, ce même regard désabusé toujours présent, il pénétra alors dans le casino, les ex-groupies du leader à ses pompes, toutes en train de ricaner tout autour de lui.

Cliquer ici pour voir

Lorsque l'une d'elle s'approcha un peu trop de lui, les mains baladeuses. Il saisit alors la femme par les poignés en serrant très fort:

"Je n'ai jamais supporté faire du mal à une femme..."

"C'est parce que t'as jamais connu de femmes masochistes, mon poussin."

Il l'a relâcha alors violemment, puis marmonna un:

"Chuis pas intéressé."

Il alla alors s'assoir à une table de poker...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ming Misa
Tueur
Tueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 33
Localisation : Balro
Emploi : Tueuse
Race : Who knows?
Date d'inscription : 22/04/2006

Arme des personnages
Arme principal: Gun

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Mer 9 Mai - 17:09

A la station de Jérémiah...

"Euh dîtes... Galbé comme vous l'êtes, vous ne vous êtes jamais fait agresser ou attaquer ou je sais pas moi!"

Le chauffeur esquissa un large sourire:

"Jamais. Vous savez, l'habit ne fait pas le moine, et puis, à quoi cela leur servirait-il de m'agresser? Je suis le seul moyen de locomotion publique qui emmène jusqu'à Jérémiah."

"...Pas con...."

"Et oui... Nous y sommes Mademoiselle. Oh, une dernière un chose, je voulais vous dire: une jeune et jolie fille comme vous, vous devriez éviter les petites ruelles..."

"J'vous remercie. :) "

"C'est naturel."

Ming paya puis sortit de la satation et commença à s'orienter dans la ville. Elle intercepta alors un groupe de jeunes puis leur demanda poliement:

"Excusez moi, où est-ce que je pourrais trouver un téléphone publique ici s'il vous plaît?"

Un des jeunes sortit son portable et lui tendit tout en disant, un sourire étrange aux lèvres:

"Il est à toi ma belle, mais, va falloir être très gentille avec moi et mon anaconda."

Il se mit à rire d'un rire gras en postillonnant, le reste du groupe le suivant dans sa grosse marrade. Ming était restée silencieuse, puis, faisant un large sourire, elle lâcha un "D'accord."
Et avant que quiconque n'est le temps de comprendre quoi que ce soit ni ce qui se passait, elle emmencha un magistral coup de pied dans les parties intimes de notre dompteur de serpent à la langue bien tendue. Elle le saisit alors par le lobe de l'oreille en pinçant très fort, sous le regard compatissant du groupe.

"Misérable petit troudbal... J'en ai matté beaucoup, des pires que toi, et pour moins que ça! Alors maintenant file moi ton portable avant que je préviennes ta mère! D'ailleurs, elle est où ta mère!? >w<"

"Aïïeuuuuh! Nan, désolée madame, j'vous en prit, dîtes lui rien, tenez, voilà mon portable! Elle doit être sur scène, là, mais elle déteste que je traîtes mal les filles! J'vous demande pardon, mais lui dîtes riien >w<"

*Lamentable, le pauvre garçon =_='*

"Hein? Comment ça sur scène? Elle fait quoi ta mère?"

"Aïïeuuh >_< Streap-teaseuse >_< Mais elle préfère qu'on dise danseuse exotique >_<"

"Ah ouais.... Quand même =_=' "

Elle le relâcha alors en se cassant avec son portable, après l'avoir tout de même remercié. Elle composa le numéro de Lucas, ne sâchant d'ailleurs pas trop pourquoi. Et il finit par répondre:

"Oh Lucas! J'ai jamais été aussi comblée d'entendre ta voix! D'ailleurs, c'est la première fois. Dis, est-ce que tu aurais eu des nouvelles de Shin?? Et Aly, ça va? Et...!"

"Désolé, Ming, j'en sais pas plus que toi..."

"Merde! Tant pis... J'ai vraiment été trop loin avec Shinichi... Au fait! Je suis à Jérémiah, mais, j'y suis bloquée... T'es où toi?"

"Roxyna..."

"Lucas, qu'est-ce qu'il ne va pas?"

".....Rien....T'inquiète, je règles un ultime problème et j'me débrouille pour le tien..."

"Ok...Bye..."

"Oé..."

Ming raccrocha donc, se demandant ce qui n'allait pas puis, elle fut inexpliquablement attirée par un panneau lumineux au-dessus d'un bâtiment d'où s'émanait de la musique...
Elle entra donc dans le casino...

_________________
Food is my best friend
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Shin Kira
Tueur
Tueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 34
Localisation : Jérémiah, la ville de tous les vices
Emploi : en ce moment, dans le casino ;p
Race : Humain
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Mer 9 Mai - 17:39

A la table de poker...

"Ok mon bonhomme, tu m'as battu encore cette fois-ci, mais j'm'avoue pas vaincu tout de suite >_< Voilà ce que je te propose... Une ultime partie..."

"t'as plus rien à parier... Mis à part tes bottes et ton blouson..."

L'homme sortit alors de sa poche intérieur un livre noir.

"...Je joues dans les grosses sommes, désolé..."

"Attend attend!... C'est pas de l'arnaque petit..."

Il reprit plus bas:

"Ce livre, c'est pas n'importe quoi! C'est la Deathnote... C'est le carnet des morts... celui qui a la deathnote devient...Un dieu...Un dieu décidant de vie comme de mort sur tous les êtres vivants."

"Il le laissa un instant cogiter puis reprit:

"Ca ne te plairait pas d'être un Dieu, le morpion? Tu n'as personne de qui te venger? Une femme à faire payer?"

L'homme se mit à ricanner...

*Ming... "tu es trop faible et un humain, de plus, pour continuer ç nous suivre" hein? On verra... Que diras-tu d'un dieu?!*

"Perspicace, l'ancètre... Je marche."

Shin misa alors tout son argent en pas longtemps, seulement, voilà, il n'avait pas de très très bonnes cartes, mais ne laissait pas voir sa mauvaise posture à son adversaire.

*Je dois jouer sur le bluff... C'est ça...*

Il esquissa un large sourire, semant ainsi doute et trouble chez le vieil homme. Shin saisit alors son katana sous le regard interrogateur du vieil homme et le posa parmi les mises.

"Pas prêt de me coucher. Je suis, et je relance avec ce katana."

Le vieil homme esquissa un sourire jaune.

"t'es intelligent, j'aurais plutôt tendance à dire que tu bluff, mais je ne prends pas le risque de perdre plus. Je me couche.... La deathnote est à toi... Fais en bonne usage..."

Il s'en alla comme il était venu... Mystérieux ce type.
Shin esquissa un sourire un peu fou avant de se mettre à rire terriblement fort, les femmes délurées toujours autour de lui. L'une d'entre elles OSA même se poser sur ses genoux, ses "attributs" bien en avant. Il sembla l'ignorer, prêt à la repousser, seulement, il n'avait pas prêté attention à celle qui était juste derrière lui et qui le piqua avec une seringue. Il réagit, mais peut-être un peu trop tard...

"Sa...Lope..."

Il laissa retomber sa tête contre le dossier du fauteuil, l'effet de la drogue étant instantané. Les yeux presque retourné, la deathnote précieusement rangée contre sa poitrine, sous sa chemise.
La groupie assise à califourchon sur ses genoux n'arrêtait pas de balader ses lèvres et sa langue sur le visage du sombre jeune homme, qui maintenant se laisser parfaitement aller. Il ne remarqua pas immédiatement la jeune femme brune qui se fraillait un chemin parmi la foule, mais laissa son regard sur celle qui était assise sur lui et qui avait prit les mains du jeune homme pour les poser sur ses hanches presqu'entièrement dénudées. Malgré son "lui intérieur", Shin ne réagissa pas du tout, laissant ses mains là où elles étaient, la jeune femme entreprenant maintenant d'ouvrir sa chemise...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ming Misa
Tueur
Tueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 33
Localisation : Balro
Emploi : Tueuse
Race : Who knows?
Date d'inscription : 22/04/2006

Arme des personnages
Arme principal: Gun

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Mer 9 Mai - 18:10

*Bande de délurées.. Des vraies Garces... Même une mère maquerelle est plus descente! >_<*

Et oui, c'était bien le stéréotype de filles que Ming ne pouvait pas piffrer, d'ailleurs au milieu de toutes ces femmes, elle se trouvait l'air d'une bonne seur dans un sex shop, c'est pour tout vous dire!

*Qu'est-ce que je suis venu foutre ici? Ah ouais, j'allais presque oublier que c'était un casino, avec toutes ces greluches...=_='*

Elle aperçut alors une femme qui faisait des siennes assise sur les genoux d'un homme visiblement consentant.

*Ils pourraient avoir un minimum de descence et ne pas faire ça aux yeux de tout le monde quand même! >_<*

Si elle avait su sur le moment que cet homme était Shin...

Elle détourna le regard du tumultueux couple et se dirigea vers le bar en se faufilant parmi la foule. Près du bar, à une vingtaine de mètres, se trouvait une scène avec des barres verticales contre lesquelles dansaient des donzelles très peu habillées...
Ming soupira, un peu dégoûtée, puis alla s'assoi au comptoir sur un haut tabouret. Elle n'avait pas tout de suite remarquée que tout le monde autour d'elle la fixait: en effet, elle était la seule femme assise au comptoir, les autres étant des prostituées se regroupant autour des hommes. L'un d'eux s'approcha de la jeune fille puis lui susurra, avec sa très mauvaise halène de plus:

"Tu as du te tromper d'endroit, catin, ta place est là-bas!"

Il montra des putains du doigt puis, derrière elle, il commençait à approcher sa bouche de son cou. Ming lui lâcha alors:

"On t'a jamais dit que tu puais de la gueule toi? Prends du détergeant pour toilette avec un peu de javel, après t'auras le droit de me parler."

Elle commanda alors un rhum qu'elle bu d'une traite. Elle en recommenda un second puis se leva, se plantant face au type. Elle dégaina son saï puis fit une entaille dans le cou de l'homme qui se mit à brailler des mots plus vulgaires les uns que les autres. Ming dit alors, en se rasseyant:

"M'emmerde pas... T'as des couilles au cul, mais c'est pas les tiennes..."

_________________
Food is my best friend
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akemi
Barman
Barman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 29
Localisation : En vadrouille a travers le monde.
Emploi : ex-patronne de bar, psychologue (psychopathe...), tueuse non déclarée.
Race : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Mer 9 Mai - 23:51

Après avoir fait encore un meurtre sanglant, Akemi sortit de la maison, puis de la ville et se dirigea vers la sation de tram.

*Mais quel connard ! Il m'a piqué ma moto, largué ma copine, enfin non, c'est elle qui l'a largué, donc en fait, c'est a cause d'elle si j'ai plus ma demon ! Nan nan nan j'peux pas dire ça... Mais si je retrouve Shin, ça va chier !!!! baston aie 2 *

Dans sa pleine réflexion cléricale, Kimi était arrivée a la station et monta dans le tram, payant son billet.

"Mademoiselle ?"

"Le terminus svp."

"Et c'est partie !"

Le conducteur aurait fait se faire dessus un gladiateur. Il était certe plutot jeune, mais tanqué comme une armoire a glace, avec des petits yeux verts expressifs et intelligents.

"Attention au départ."

Sa voix résonnait doucement, Akemi et lui était seuls dans le tram, Kimi commença a rêvasser, de lui arrêtant son tram, la fixant de ses yeux, lui faisant mille recommandations pour la ville des milles vices (c'est ainsi qu'était appelée et connue la ville de Jérémiah), la suppliant ensuite de restée avec lui, car elle n'avaitp as sa place la bas. Kim commençait légèrment a baver, lorsqu'un cri la sortit net de sa rêverie qui s'engouffrait de plus en plus dans une voix perverse...

"Attendez moi !"

Kim regarda celui qui s'engouffrait dans le tram, soufflant comme un boeuf, sa grand tignasse blanche derrière lui, des yeux verrons se posèrent sur Akemi, et celle-ci s'apperçut alors qu'a côté des ces yeux de chats, ceux du conducteur avaient l'air d'yeux de veau.

*Au nom pas lui... aie Si il se tape la squatte pendant le voyage, je fais en sorte qu'il ne paye qu'un allé !*

"Monsieur ?"

"Le terminus."

"Nous sommes partis."

*Et merde ! Il fait chier ! mauvaise humeur *

Le jeune elfe vint s'assoir a la rangée derrière Kimi, et s emit a écouter de la musique.

*Au moins il me fou la paix, si ça s'trouve, il a quelqu'un a allé voir...*

Le trajet se passa en silence, et dans le calme. Akemi écoutait des chansons qui parlent d'amour raté, de vie de famille gachée et d'amitié perdue. Peu de temps après, de grosses larmes coulaient sur ses joues. Un silence de morgue reignait dans le tram, mais les yeux rivé sur le paysage qui défilait, la jeune elfe sentit une présence a côté d'elle, puis un bras s'enrouler autour de son épaule, et l'attiré contre son propriétaire de corps, avec une infine douceur, comme pour l'appaiser. La jeune elfe ne résista même pas, et s'abandonna a pleurer sur le torse nu de Léo, qui se mit a lui carresser les cheveux avec son autre main, la berçant pour qu'elle se calme.

*Qu'est c'que j'vais faire maintenant ? Je n'ai plus de famille, les amies sont dispercées au 4 coins du monde... Je suis seule et abandonnée...*

Kim s'était finalement endormie sur la poitrine du bel elfe. Ce fut l'immobilité du tram qui la réveilla, et la voix caverneuse du conducteur.

"Terminus : Jérémiah. Bon séjour ^_^"

Léo lacha Kimi, sortit du tram et disparut. Kimi sortit 5 bonnes minutes plus tard, perplexe quand a l'attitude de ce chat-elfe.

*Mais il se fou de moi !!! Bon uil est ou ce p**** de casino a demi maison close ?*

Akemi savait parfaitement ou elle allait : un casino. Le casino le plus réputé de cette ville pécheresse, un lieu de débauche et de sex ouvertement affiché, malsain, un endroit ou il fallait absolument avoir l'oeil partout et sur tout. L'elfe noire déambulait dans la rue principale, lorsqu'elle manqua de se faire renverser par un motard, mais par n'importe quelle moto. L'elfe fit un slato par dessus le chauffard, et vit passer en dessous d'elle, au ralenti, sa demon, son bébé, la merveille elfique dont sa mère lui avait cadeau pour partir de la ville, s'épanouir allieurs.

*Mon bébé ... *

Et dans un exès de colère, elle retomba sur la place passager du l'engin, tapa dans le dos du conducteur, qui se retourna, et qu'elle envoya valser au moins 2 mètres a côté du guidon. Perdant tou sang froid, ayant tout oublié de l'épisode du tram, elle se mit a hurler en pleine rue, qui était, inutile de le préciser, blindée de monde, évidemment, dans une ville qui en vit que la nuit, a 3h du matin, il y a foule dans les rues !

"OU QUAND ET QUI T'A VENDU CETTE MOTO REPOND OU JE TE TRUICIDE SUR PLACE ET T'EMBROCHE LES COUILLES ET LES PUNAISES SUR TES BAJOUES PROEMINENTES !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! "

Le petit elfe se pissa littéralement dessus, oubliant toute retenue, fondit en larme en appelant sa mère.

"Ro putain ta gueule !!!"

Et 3 femmes s'approchèrent de Kimi.

"Quoi ?"

"Ton veux a été exaucé ! La simple mention de ce mot ! Cris "putain !" et nour rappliquons !"

En effet, 3 "dames" très légèrment vêtues étaient autours de la jeune elfe, et la dépassaient facilement d'une bonne tête. Mais au lieu de répondre gentillement qu'elle n'était pas interressée, Kim continua sur les chapeaux de roues et se montra ou très persuiasive, ou réaliste, ou vexante, ou ... enfin Kimi quoi !

"Bon écoutez, vous faites ce que vous voulez de vos corps, mais pas avec moi. Alors allez exibher votre 90B gonflé a l'hélium ailleurs, j'ai autre chose a foutre, et si je veux être vulgaire, je le suis ! Bande de chiennes ! Mais relevez vous ! Regardez c'que vous avez fait de votre vie ! Malheureuses !!!"

Et elle partit a grande enjamnbées, cajolant son bébé retrouvé, démarra en trombe et partit vers le casino. Elle arriva enfin deavnt les lettres lumineuse en rose fushia.

*J'aurais plutot rose pouffiasse, et attends de rentrer, tu verras que j'ai raison ! *

Soit soit, bref, les lettres lumineuses d'une couleur appartenant a la famille des roses (c'est mieux la ?)

*Nettement ! mouche a merde *

Ok, bref ! "Au fantasmes des joueurs, la luxure a l'état pure.", tout était dit. Akemi laissa sa moto devant l'entrée, une once de regret et de culpabilité dans le regard, elle laissa les clefs a l'elfe a l'entrée, un des seul qui n'avait pas une allure de pervers, et fut très franche avec lui.

"C'est simple, la moindre rayures, vous êtes mort. Alors imaginez même pas si je la retrouve pas en sortant."

"Ou-oui madame ! "

Satisfaite, elle entra le sourire au lèvres, et s'arrêta 10 minutes dans la petite boutique juste a l'entrée, et en ressortie habillée d'une robe en cuire noire très longue, mais aussi très décoltée, autant deavnt que derrière, et des escarpins hauts qui lui mettaient les jambes terriblement en valeurs, le tout agrémenté d'un petit sac en cuir violet au motifs noir cousus.

*Ah le cuire ! J'aime cette matière ! Mais les escarpins, ça faisait longtemps... Et puis heureusemet que mes guns sont petits et qu'ils tiennent dans mon sac, si jamais y'a des emmerde, comme ça, j'suis pas dans la mouise !*

Elle s'avança, et se dirigea instinctivement vers le bar. Elle commanda une bière elfique, et s'en allé vers une table de jeu. Beaucoup de vieux pervers qui avaient déja facilement 3 filles chacun sur les genoux, se retournèrent sur le passage de la petite elfe. Elle en était fière, mais ne quittait pas l'allée centrale. Elle s'arrêta a une table de poker, et vit a l'extrémité de la table, une serveuse en plein travaille, elle était en train de déboutonner la braguette d'un client. Mais lorsqu'elle baissa la tête, Kimi apperçut le visage de Shin, et reccracha la gorgée de bière qu'elle avait dans la bouche.

"Shin bordel tu fais quoi ????? "

La langue pendante, il la regarda, le syeux embués de larmes.

"Aideuh ...."

Kimi sauta par dessus la table (et oui ! Même en robe moulante de cire, elle reste libre de ses mouvements ! Merci les stylistes !), choppa la donzelle a la langue pendue par les cheveux, la vira par terre et fit pareil pour les 2 autres rapaces autour de Shin. Kimi reboutonna la braguette de monsieur.

*Désolée Mimi, j'ai pas le choix !*

Et empoigna Shin par le colback.

*Désolée Shin, mais j'ai pas le choix !*

Elle lui mit un coup de poing monumental en plein dans l'estomac, et Shin commença a vomir du sang.

*Promi tu te sentiras mieux !*

Avec un tel rafut, tout le casino commenaçit a se rassembler lorsque qu'un cris suraigue trancha la fuole en 2.

"SHIIIII SHIIII !!!!!!!! Mon dieu que t'arrive-t-il ???? Kimi ????"

"Mimi ??? Tout va bien je l'ai tiré d'une situation plutot... Gênante..."

"Merci !"

Et Mimi passa le bras de son doux et tendre humain par dessus son épaule, et parti l'alonger dans un fauteille.

*Bon, avec tout ce bordel, elle devrait pas tarder a arriver Hinata !*

"AKEMI !!! "

*Ca faisait longtemps. *
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.akemitradielfes.skyblog.com
Shin Kira
Tueur
Tueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 34
Localisation : Jérémiah, la ville de tous les vices
Emploi : en ce moment, dans le casino ;p
Race : Humain
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Jeu 10 Mai - 19:15

*Qu'est-ce qu'il m'arrive putain ...? aie réveil toi Shin, bouge >_<*

Il continuait de regarder la femme confortablement assise sur ses genoux, mais non point avec des yeux admiratifs, même si cette dernière était, il fallait le dire, extrèmement bien foutu (d'ailleurs, la seule personne que Shin avait pu regarder avec admiration et fixer comme une divinité, c'était bien Ming, lors de toutes leurs relations euh, "sous-drapales"... oui, c'est bon quoi =___='), il la fixait avec un regard un peu... apeuré, un peu, perdu, complètement chouté le pauv' gars.

Lorsque soudain, la jeune femme aux moeurs démesurément oubliées, entreprit d'ouvrir la braguette de notre bel apollon version dark...

*Gnééé >____< Mais qu'est-ce qu'elle fait lààà!? *

" de quoi Heuuu, mad'moiselle ce..c'pas bien de... Shocked "

C'est alors que super Kimi débarqua, sortie de nulle part, tout de cuire vêtue, elle vira la pouf, referma la braguette de Shin qui ne pu s'empêcher de lâcher un:

"Kimi, on on on, on s'connaît à peine.. Embarassed "

Complètement amorphe le pauvre garçon. La jeune euh plus brunette mais euh roussette lui colla un bon coup dans l'estomac et instantanément il se sentit déjà mieux... Assez pour voir Ming qui avait reconnu Kimi.

"Akémi! Je... pale Shin?...."

Ming commença alors à s'approcher de lui, il recula immédiatement, se cassant à moitier la gueule par-terre. Il se rattrapa à un siège, en toussant toujours, son ventre endolori. En effet, déjà qu'il n'avait rien dans l'estomac, le fait d'avoir vomi l'avait rendu encore plus pâle qu'il ne l'était déjà.

"Qu'est-ce que tu veux?... "

grogna-t-il, en s'essuyant les lèvres d'un revers de manche.

"Simplement t'aider! "

"J'm'en sors très bien tout seul. "

Ils se fixaient tous les deux, les regards plus durs les uns que les autres sous le regard de Kimi qui ne savait plus trop où se mettre:

"Euh... J'ai à faire... "

C'est Ming qui rompa le silence la première:

"C'est pas l'impression que ça donne."

"Qu'est-ce que ça peut te foutre putain? Lâche moi, connasse..."

"Quoi?! Pour qui tu te prends pour me traiter de connasse, toi?! "

"Et toi?"

"MMmh? "

"Pour qui tu t'es prise pour t'amuser avec les sentiments des gens?"

Il s'en alla alors en titubant encore un peu, tandis que Ming sembla réagir à cette réplique, et baissa les yeux, tristement.

* mauvaise humeur Pourquoi elle? >____<*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ming Misa
Tueur
Tueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 33
Localisation : Balro
Emploi : Tueuse
Race : Who knows?
Date d'inscription : 22/04/2006

Arme des personnages
Arme principal: Gun

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Jeu 10 Mai - 19:42

* aie pourquoi aie j'ai aie fais aie ça!? Ca n'a rien réglé, au contraire mauvaise humeur *

Elle fit volte face, puis, retourna, l'air résigné, jusqu'au bar.

"Un rhum, vite.... mauvaise humeur "

Le barman sortit alors la bouteille et un verre, remplit le verre et le posa en face de la miss, juste à côté de la bouteille.

"Merci "

Et la jeune fille saisit... La bouteille. -_-' La vidant en cul sec sous les yeux intermoqués de toutes les personnes présentes.

"Ca, c'est une vraie meuf! J'veux la même! "

Shin s'était retourné, et regardait malgré lui dans la direction de la jeune fille qui avait déguéné un de ses saï, prête à le coller sous la gorge du type qui venait de s'approcher d'elle. Elle croisa le regard du jeune homme, et soudain, un éclair lui passa dans la tête:

*Connasse, hein? On va voir, j'vais te montrer c'qu'est une connasse... *

Elle attira alors l'homme vers elle et malgré son écoeurement, l'embrassa en collant violemment ses lèvres sur les siennes. Elle dirigea son regard vers Shin qui la regardait d'un air à la fois abattu, à la fois méprisant. Il hochait la tête négativement, en murmurant quelque chose, avant de s'en aller.

Ming, satisfaite, repoussa le type en s'essuyant la bouche d'un revers de manche et se remit à boire.

"Ouah, toi t'es la meilleure pute que j'ai jamais vu!"

"Va crever avant que j'le fasse moi même, et pas de la manière douce..."

*pas d'humeur à tuer... pas tout de suite... mauvaise humeur *

Pendant ce temps, Kimi?^^

_________________
Food is my best friend
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akemi
Barman
Barman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 29
Localisation : En vadrouille a travers le monde.
Emploi : ex-patronne de bar, psychologue (psychopathe...), tueuse non déclarée.
Race : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Jeu 10 Mai - 21:36

"AKEMI !!!!! "

Une grosse voix grace de ... grosse garce =) se fit entendre et fit trembler les murs du casino.

"Hinata... Pas la peine de hurler, je suis la ! "

"Tu fais encore des siennes ici ? Je t'avais dit de ne plus jamais remettre les pieds ici !"

Tout en faisant un effort monumental pour garder son calme, Akemi posa son arrière train avec élégance et souplesse sur la table de poker, croisant les jambes, laissant apparaitre une bonne partie de sa cuisse, faisant baver plusieurs jeunes elfes, qu'elle toisa d'un regard noir, ce qui coupa tout envie.

"Je ne t'ai jamais écouté, même quand tu étaias mon employeuse, ma patronne, alors pourquoi commencer maintenant ? Je suis pas venue chercher du travail, je suis venue régler mes comptes, nos comptes... "

La grosse bonne-femme la regarda et devint toute rouge, une veine devenant visible sur son front, elle se mit a hurler en postillonnant partout, Akemi eu juste le temps de chopper le petit voyeur qui était sous la table pour le mettre devant elle, s'en servant de bouclier contre la bave.

"PETITE CATIN DE BAS ETAGE !!!!! JAMAIS, TU M'ENTENDS ? NE REMETS JAMAIS LES PIEDS ICI OU JE FAIS DE TOI MON ESCLAVE ET LA CATIN POUR LES SUPERIEURS !!!!!!!"

Sont discours a peine fini, Kim balança le pauvre petit bonhomme et vint coller son regard noir dans celui de la grosse patronne du casino.

"Maintenant tu te tais et tu m'écoutes bien grosse truie. J'en ai plus qu'assez de trainer mon passé de danceuse-serveuse. Mais ne m'insulte plus jamais de catin ok ? Jamais je n'ai effleuré un homme dans ce casino glauque et pourri ! Jamais... Si je suis venue, c'est pour te faire payer cette pression morale, se doute que tu as installé en moi, le même que tu as mit dans la tête de toutes ces filles : nous ne valons pas que ça ok ? Alors a présent, fais ce que tu veux, appelle tes gardes, je les hache, un par un... Enfuis toi, je te traquerais... Choisis ton arme."

La patronne du bar partie la tête haute. Quelques minutes lpus tard, elle revint avec une malle pesant au mions 50 kilos.

"Tu sais que je suis une vieille peau, mais mes armes sont les plus réputées et les plus enviées de la ville. Garanties sans défauts, sans trucage, pas de triche."

Elle donna un coup de pied dans la malle qui s'ouvrit, laissant apparaitre son trésor : des magnum 360 a l'appel, sniper, fusil a pompes, poignards, saï, boomerangs a double tranchant, kunai, étoiles chinoises, bolas a piques, un vrai arsenal. Hinata empoigna la paires de bolas, et commença a donner l'élan. Kim s'emparra des 2 poignards et posa son sac a main.

"Très bien, a présent, que la meilleure gagne."

Kimi fit un sourire, et esquiva sans peine Hinata qui chargeait en hurlant comme une amazone ...

*Eh tu te gourres ! L'amazone ici c'est moi ! Elle c'est un éléphant enragé !*

Hum soit... Tel un éléphant enragé. Kim possédait l'atout idéal : la vitesse. Mais un seul des coups de Hinata suffirait a la réduire en paté pour moules ! Le coup d'Hinata finit sur la table de poker, qui vola en éclats.

"Viens la ma catin ! Ca sera vite fini !"

"Mais je n'en duote pas."

Kim courru droit sur elle, croisant ses poignards, les décroisant sur la poitrine de son ennemie, glissant sous ses jambes. Le bustier d'Hinata craqua, et celle-ci se retrouva uniquement en soutiens-gorge.

"C'est tout ce que tu compte m'infliger ??? Quelques heures de coutures ?"

Et elle se mit a rire. Mais d'un seul coup, elle se tue, passant ses mains sur sa poitrine, et bientot, un flot de sang jicla de sa poitrine. Une plaies béante en forme de croix l'acheva, en un seul coup. Kimi essuya les poignards sur le bustier resté a terre, attrappa une sangle dans la malle et s'en fit une ceinture ou elle accrocha les 2 jou-joux. Elle remit ses cheveux en place et fixa la foule, les yeux agards, un silence de mort.

"A qui le tour ? Je peux sortir sans encombre ou je dois filer en partant recouverte de votre sang ?"

Personne ne répondit rien, et chacun sortit en silence de l'établissement. Une toux rauque se fit entendre, Akemi se retourna. Hinata s'était mise sur le dos, et la regardait avec des yeux injectés de sang, gorgés de haine.

"Tu m'as ruiné ! Tout ça pour ta petite période de travaille ici ?"

"Tout ça pour m'avoir signaler a Hojo, qui a envoyé Godjo sur mes traces. Ne fais pas l'innocente, mon dernier soir, comme par hasard, ce client, jamais vu auparavant, un homme au cheveux longs, noirs, aux lunettes en demi lune est venu. Il n'arrêtait pas de me regarder, et tu as discuté la nuit entière avec lui. La seule et unique foi ou tu es descendue de ton bureau. Aujourd'hui, c'est la 2° fois. Tu remarqueras quand même, que les 2 fois, c'étaient pour moi. J'en suis assez fière d'ailleurs."

Kimi se redressa, et fit un grand sourire a la baleine agonisante. Après avoir fait 2 pas et récupéré son sac, elle se retourna et dit a Hinata.

"Au fait, je t'ai ruiné et tué."

Elle dégaina un de ses guns de son sac, et tira une balle en pleine tête de la propriétaire. HEAD SHOT !!!!! Hum, désolé, je sias pas c'qui m'a prit...

*Vivement le retour du narrateur...*

Akemi se dirigea vers la sortie, lorsque son portable vibra.

*Qui m'appelle a 4h du matin ?*

Lorsqu'elle sortit l'engin qui beuglait un solo de guitare assez impressionnant, elle vit le nom de "Aly" s'afficher sur l'écran. Elle sauta de joie et décrocha en la harcelant de question.

"Ma Aly youpie !! Tu m'as manqué !!! Ou tu es ? Tu vas bien ? J'me fais beaucoup de soucies opur toi !!! Tu peux pas savoir comment je suis heureuse que tu m'appelles !! Tout va bien ? Tu as récupéré Lucas ? Triny va bien ????"

"Kimi tais toi !"

#Silence radio#

"Ecoute, je suis... J'ai fait une grosse bétise. J'suis dans une ville vampirique, j'ai retrouvé une amie d'enfance, mais le problème, c'est que j'avais pas calculé que 'jallais retrouver le frère ! Et il s'est avêré que bah..."

"Je vios très bien, tu es actuellement dans les même draps que lui, pas forcément très habillée, tu t'es offerte pensant pouvoir oublier Lucas, hors maintenant tu t'apperçois que c'est impossible et tu sais pas quoi faire c'est ça ?"

"Hum... exactement..."

"Je suis psy a la base, avant d'être barman ou tueuse de sang froid... Bref, c'est ou ta ville ? Tu veux que je viennes ?"

"Nan c'est bon, mais juste que bah, j'avais besoine de réconfort..."

"Kim a la rescousse ! Si jamais t'as un problème, t'hésites pas, je débarque, j'ai récupéré ma moto ^_^"

"Nan c'est bon c'est gentil j'vais te laisser, il commence a se réveiller."

"Au fait !!!"

"Quoi ?"

"C'était un bon coup ?"

"Kimi !!!!"

La jeune elfe raccrocha et sortit du casino le sourire au lèvres. Un poids c'était échappé de son coeur, elle se sentait sereine lorsque l'elfe a l'entrée lui remit en main propres ses clefs de demon.

"Merci mon brave ! Désolée mais je crains fort de vous avoir rendu au chômage..."

"T'en a pas marre de foutre le souk partout ?"

Kimi se retourna et tomba nez a nez avec des yeux verrons, un vert pomme et un turquoise, des yeux de chats absolument magnifique, un torse nu musclé, des cheveux d'argents et un parfum de forêt elfique. Kimi du se retenir de ne pas baver...

*De ne pas sourire.*

De ne pas baver.

*...*

Bref ! Le jeune elfe la fixait toujours, rapprocha son visage de plus en plus près du sien, Kimi sentait a présent son souffle régulier et rassurant contre son visage, elle commença a femer les yeux, mais rien ne se produisit, elle entendit juste une voix a son oreille.

"Vilaine fille !"

Et lorsqu'elle rouvrit les yeux, elle était de nouveau seule.

*Ce qu'il m'énèrve !!!!!!!!!!!!!! >_< !!!!!!!! Il peut pas être un peu plus précis ??? Il joue ou quoi ???*

Kimi enfourcha la demon qu'elle fit rugir avant de partir. Et oui ! Même en robe en cuire noire ultra sexy et ultra moulante, Kimi assure toujours comme une bête ses départs en burn et ses willings =) Mais sa pensée première était : Ming et Shi-shi, par ou commencer a chercher ??? Avec un peu de chance, c'est eux qui allaient la retrouver.

*Bon plus le temps, on va se trouver un petit hotel, douche dodo !*

Pendant c'temps la, du côté des filles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.akemitradielfes.skyblog.com
Lucas Baylor
Architecte
Architecte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 35
Localisation : Noit son chagrin parmi l'acool et les putains
Emploi : architecte (théoriquement)
Race : vampire
Date d'inscription : 16/05/2006

Arme des personnages
Arme principal: Fusil a pompe

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Ven 11 Mai - 20:51

Quand Lucas arriva dans le centre de Jérémiah, le jeans déchiré, la chelise ouvert barbouillé de tâches de sang ici et là, et une liasse de billet dans sa poche arrière, 3 jeunes filles

*J'appelle sa des putains mais bon ... chacun sa vision des choses*

J'veux pax choquer le public. Donc 3 prostitué s, vinrent l'acceuillir. Il passa sa main dans ses cheveux et avançat en essayant de faire le moins attention possible aux petits culs l'entourant.
Il finit par rentré dans un casino, et il constata que là aussi la compagnie féminine n'avait pas l'air désagréable. Un corps de femme était allongé entre deux table

*Sa ressemble au truc d'Akemi sa ...*

Il s'approcha du bar et demanda une bière. Il parcourut la salle du regard et apercut Shin, à l'autre bout du comptoir le nez dans un verre de whisky, entouré de deux femmes qui aurait put faire none dans une autre vie ...

*T'as une vision particulière de la religion*

J'me dit que si elles étaient toutes comme sa y'aurait peut être plus de croyant, tous le monde ferait exprès de commettre des péchés et se rendré ainsi à l'Eglise

*Pour se faire pardonné ... oé c'est bon j'voit l'genre*

Jérémiah La ville des 1000 péchés ...
Lucas alla rejoindre Shin. Il s'accouda au comptoir et dit d'une voix rauque

"Salut vieux"

Shin lui répondit un vague

"Lut"

Puis au bout de quelques secondes il releva le nez de son verre, alluma une cigarette et tourna une tête complètement déchiré vers Lucas

"Comment ca va ?"

Pour réponse, Lucas bascula la tête en arrière et poussa un soupir. Shin tira sur sa clope et en entendant il eut un petit rire triste et tendit une cigarette à Lucas qui la pris de bon coeur. Il s'apprêtat à demander du feu mais une flamme apparut devant lui. Il recula la tête et haussa un sourcil. Une fille, enfin gamine, lui tendait un briqué allumé avec un drôle de sourire. Il avançat la tête pour que la cigarette touche la flamme et s'embrase puis il tira dessus et s'assit. La gamine s'assit sur ses genoux. Il la repoussa d'abord mais elle revnt à la charge. Lucas la regarda un instant et comprenant que la repousser serait inutile il la laissa faire. En voyant la scène, Shin eut à nouveau ce petit rire triste et lui murmura dans un nuage de fumée

"Bienvenue en Enfer"


Dernière édition par Lucas Baylor le Lun 24 Mar - 17:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akemi
Barman
Barman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 29
Localisation : En vadrouille a travers le monde.
Emploi : ex-patronne de bar, psychologue (psychopathe...), tueuse non déclarée.
Race : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Sam 12 Mai - 13:29

Akemi avait enfin trouvé un petit hotel qui n'était pas complet, qui n'avait ni les murs en papier a cigarette, laissant passer le son et les émotions des ébats de la chambre d'a côté, comme celle du dessous ou du dessus, et qui n'avait ni rats ni puces dans les draps.

*Bah vu le prix de la chambre, j'vais être obligée de me casser en douce !*

Fut-elle sa dernière pensée avant de se glisser dans les draps, pour que 10 minutes lus tard, elle se leva en sursaut, blasphèmant contre elle.

"MAIS QUELLE CONNE !!!!! Je viens de liquider un casino, et j'ai pas pris un seul centime !!! aie "

Elle se releva, enfila sa robe et ses escarpins, dévala les escaliers, fit rugir la demon et repartie en direction du casino. A sa grande surprise, elle ne trouva aucun policier devant, et de la lumière a l'intérieur.

"Bizzare, pourtant j'ai fait le ménage! de quoi "

Levant les yeux au ciel, elle entra dans le casino, et pilla la première table de jeu, celle du poker.

"La vache ! J'ai déja de quoi m'acheter un maison !!!"

Mais en repassant dans l'entrée, elle retomba nez-a nez avec la petite boutique, et un élan de nostalgie l'envahi. Elle entra et en ressorti avec 7 énormes sacs qu'elle alla charger sur la moto. Il te reste combien avec tes petites dépenses la ?

*Bah tout ! La caissière c'est barrée !*

Sale peste ! Bref, Kim continua fièrement son cass, embarquant le moindre petit centime oublié sur les table, et en repassant devant la malle remplie d'armes, elle s'arrêta, et contempla longuement le fusil a pompe joliement travaillé, avec une petite partie teinte de violet.

"Oh toi tu me fais de l'oeil hein ? Si si j'te vois bien ! Mais j'ai déja 2 petits guns ! Vieux usés et moches ? T'as pas tort... Bon allé, t'as gagné ! love "

Et elle embarqua le fusil a pompe, qu'elle passa avec tendresse contre son visage, avant de la charger et de tirer sur le bar, entre les 2 derniers poivrots assis la a se bourrer la gueule.

"Qui êtes vous ?"

2 bruns étaient en train de boire, et après le coup de feu, un était tombé a terre, regardant Kim avec des yeux de poisson rouge.

"Akemi ?"

Kim n'en revenait pas. Devant elle se tenaient Shinichi et Lucas, complètement saouls, les yeux injectés de sang, une drôle d'odeur planant au dessus d'eux.

"Vous vous êtes pitoyablement bourré la gueule et défoncé ??? ON PEUT SAVOIR POURQUOI ???????"

Akemi avait envie de leur sauter au cou, leur exprimer toute sa joie et son soulagement de les retrouver, mais de les voir dans cette état, ça l'avait mis hors d'elle. Essayant d'aligner 1 mots, il prononcèrent a tour de rôle juste 1 seul, y'a pas, dans leur état, 2 mots, c'était vraiment trop.

"Ming..."

"Angel..."

"BANDE DE COURGES !!!!!!! VOUS LES AIMEZ, ET A CHAQUE FOI VOUS ELS ENVOYEZ BALADER !!!!!!! On rentre a l'hotel, j'vais vous faire décuver sévère, et après on discute ! PRESTO !!!!"

Lucas tebnta de descendre de son tabouret, mais se vautra lamentablement.

*Punaise, j'suis bien partie... En plus j'suis crevée et j'en ai marre ! J'suis encore couverte de sang, et a mon avis, dans 30 secondes, j'suis couverte de gerbe !*

"Besoin d'aide ma donzelle ?"

Eelle se retourna et trouva une foi de plus, les yeux verrons de Léo.

"Oh toi ! J'en ai marre ! Un coup t'es la, un coup t'es lpus la, faudrait savoir !!!"

*Roooo un ange tombé du ciel !!! Hourra vive Léo ! Si tu veux on les laisse, on va faire un tour ! Merci !!!! *

"Bon, j'te les ramène a ta chambre."

"Mais t'as pas bientot fini de m'espionner ????!!!!!"

"Pas tant que tu m'auras pas dit c'que t'as derrière la tête."

Kim se renfrogna, choppa Shin par le col back et le chargea comme un sac a patate sur son dos. Léo pris Lucas de la même manière, et après avoir rentré tout le petit monde (même la demon ^^), il sse retouvèrent dan sla petite chambre d'hotel, Lucas et Shin ronflant comme 2 biens heureux dans le lit double.

"Et mainenant, c'est qui sur ta liste ? Qui comptes tu encore tuer ?"

Kim ne répo,dit pas, regarda le réveil et déclara.

"Ca fait 2 heures qu'ils dorment, j'vais les finir de faire décuver."

Elle allait se lever, masi Léo la rattrappa par la main, l'obligeant et se rassoir.

"Pas tant que tu m'aura pas dit qui tu comptes tuer encore ! Hojo y est passé, Godjo aussi, Hinata. J'en vois plus d'autre ! Mais vu le massacre que tu nous fais a chaque foi, j'veux savoir si y'en a d'autre ! Qui t'as fait souffrir depuis que tu es partie de l'île ?"

Kim ne répondit rien, s'osbtinant a regarsder dans le vide. Elle se leva, se dirigea vers la salle de bain et revint avec 2 bassines. Une remplie d'eau bouillante, l'autre d'eau glacée. Elle commença par empoigner Lucas par les cheveux, et lui enfonçait a tour de rôle la tête dans les 2 bassines. Au bout de 4 passages, elle l'emmena dans la salle de bain avec des ordres clairs.

"Tu te fais gerber, tu prends une douche tiède, enfin normale, ensuite tu viens me voir."

Lucas 'executa sans rien demander alors que Kim recommenaçit avec Shin le même processus. Une foi Shin sous la douche, Lucas avait un grand bol de thé et 2 tartine de miel sur un plateau, le vampire glissé entre les draps.

"Tu manges et bois tout, ensuite, dodo !"

"Merci beaucoup Kim'. J'suis vraiment désolé pour tout ça, j'ai honte de m'être mis dans cet état, mais de savoir Aly avec ce mec !"

"On en reparle plus tard, t'as besoin de sommeil."

30 minutes plus tard, les 2 garçons dormaient paisiblement.

"Après avoir vu ça, j'me dis que t'as vraiment souffers dans ta vie opur arriver a tuer des gens comme ça. Mai sregarde toi ! T'es une vraie mère ! Tu les aides, pas 2 personnes sur terre auraient fait ça !"

"Non c'est sur, pas 2. 3..."

"J'comprend pas la désolé..."

"Il faut que je retrouve tuotes mes amies. Demain je pars. Je pars avec les garçons, on a 3 dangers publics et un lycan a retrouver !"

"Mais demain ça fait... enfin c'est tout de suite quoi ??!!!"

"Dès qu'ils sont réveillés, on prend l'avion et on part en ville vampiriques, j'en ai marre d'être ici, j'ai jamais été acceptée par les elfes, j'suis venue voir maman une dernière foi, j'ai fait c'que j'avais a faire."

"Ok je vois. Donc ça veut dire qu'on se verra plus..."

"A part si tu décides de faire parti du voyage."

Léo la regarda avec de grand yeux, et se demandait a présent si elle avait quelque chose derrière la tête ou si c'était vraiement sincère. Il eu juste le temps d'ouvrir ses bras pour réceptionner la jeune elfe qui venait de tomber de fatigue.

*Galou, Aly, Mimi, cette séparation a durée trop ongtemps, prêtes ou pas, j'arrive...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.akemitradielfes.skyblog.com
Shin Kira
Tueur
Tueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 34
Localisation : Jérémiah, la ville de tous les vices
Emploi : en ce moment, dans le casino ;p
Race : Humain
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Sam 12 Mai - 14:55

Les deux keupins trouvaient réconfort au fond de leurs verres et satisfaction dans les femmes pour le plus grand bonheur de leurs yeux. Lucas s'étira alors en lâchant d'une voix las:

"Rah putain, si ça continu, j'vais finir pédé. mauvaise humeur "

"Sans moi alors, j'préfère la masturbation intellectuelle... de quoi Un autre verre, mon lapin?"

"...Vas y oé..."

Les deux amis plus très très frais, commandèrent alors un nouveau verre chacun. Lucas aperçut alors une petite brune qui donnait une leçon à quelques lourdeaux après s'être servie dans une graaaande malle qui avait appartenu à l'ex-patronne qui gisait encore au sol. Mais bon, ici, les meurtre, on s'en foutait, elle serait remplacée rapidement. Ici, la mort, c'était le quotidien.
Il fit donc signe à Shin en riant (comme un ivrogne, j'vous fais pas de dessin):

"Oaah drunken Elles se laissent pas faire les putes ici... "

Shin observa donc la scène à son tour puis donna une tape derrière le crâne à Lucas tout en lui répondant:

" ohoh Spèce de con, c'est Ming... ohoh .... mauvaise humeur J'ai rien dit, en fait, t'as raison, une catin qui s'laisse pas faire."

Cette fois-ci, c'est Lucas qui donna une claque à Shin, avant de lui dire, le plus fraîchement possible:

" :| J'suis pas assez soul pour te laisser dire du mal d'elle... de quoi "

"...Moé... mauvaise humeur "

Ils retournèrent à leurs verres, mine de rien lorsque, Ming débarqua prêt d'eux, avec un tout nouveau et superbe beretta 92 à la main. Elle l'avait disons, suptilisé à la patronne, mais en même temps, elle est morte, alors elle en a plus besoin! de quoi Bref, le dit gun était tout de même fait d'un métal spécial, il était en argent! Et ce petit joujou valait une véritable fortune. Cliquer ici.

Elle s'avança donc et interpela les deux hommes. Elle se retrouva une nouvelle fois face à Shin, imperturbable:

*Rofl putain... elle va me pourfendre les testicules longtemps celle-là?! aie *

La jeune fille se renfrogna, restant à distance, puis s'approcha un peu plus des deux hommes.

"...Dans quel état tu t'es mis... Si pitoyable...."

" nia Depuis quand ça t'intéresse? C'est toi qui es pitoyable, tu reviens vers moi parce que tu n'intéresse plus personne au bar? Casse moi pas les lucioles... "

"...J'ai jamais aimé tes anagrammes de mauvais goût. "

"Y'a-t-il seulement un truc que tu as aimé chez moi... J'ai vraiment été qu'un pauv' con..."

"....De toute façon, je suis pas venu pour parler de ça. Lucas, on doit partir et retrouver les autres."

"Je pars pas... "

"Oh non, monsieur! Tu me feras pas ce coup là! "

Elle cimmença à prendre Lucas par le bras mais il le rabatit violement sur la table. Ming ouvrit de grands yeux:

"Quoi? Shocked T'as la geek? Monsieur pète une pile?"

"Non, seulement j'irais nul part...en tout cas, hors de cette ville."

Il se leva et s'éloigna sous le regard interloqué de Ming.

"T'en trouveras un autre."

"J'te demande pardon? ohoh "

"Un client, t'en trouveras un autre... Lucas, l'est pas preneur... Tu demandes peut-être un peu trop cher pour ce que tu es... Dis moi, combien tu prends?"

"Shin, arrêtes ça tout de suite..."

"Dis moi combien tu prends, j'aurais peut-être le loisir de m'offrir ton corps!"

Il avait dit ça sur un ton à la fois menaçant, à la fois la gorge serrée par un sanglot. Il la regardait méchament. La réaction de Ming ne se fit pas attendre, elle le giffla violemment, les larmes aux yeux.
Shin sortit son argent et étala les billets en face d'elle. Le regard sombre, il susurra:

"J'ai payé ma putain."

Ming s'en alla sans un regard pour lui, rageuse, elle flingua un type, rien que pour se défouler, elle essuya ces maudites larmes qui dégoulinaient malgré elle sur ses joues.

*J'espère que tu souffres autant que moi...*

Ming n'avait pas du croiser Kimi qui était de retour. Lucas avait rejoint Shin pour se souler un peu plus: tant quà faire, autant que ce soit bien fait.
Ils n'eurent donc autre choix que de suivre (ou de se faire porter) par la petite elfe...

*Dégriser, c'est vraiment pas mon truc silent ... aaah... J'y ai peut-être été un peu fort avec Ming de quoi ... Nan, je n'ai fait que lui rendre la monnaie de sa pièce. oh et puis c'est pas...si...important...*

Il s'effondra comme une souche sur le lit, tel quel. Kimi était vraiment très doué, réussir à le faire s'alimenter alors qu'il avait perdu l'apétit, et en plus avoir réussit à lui faire boire une tisane sans le prévenir qu'elle aide à trouver le sommeil, vraiment, très douée. =)

Il s'endormit donc, la tête hantée par des cauchemares ayant tous pour thème: Ming.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ming Misa
Tueur
Tueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 33
Localisation : Balro
Emploi : Tueuse
Race : Who knows?
Date d'inscription : 22/04/2006

Arme des personnages
Arme principal: Gun

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Sam 12 Mai - 15:55

Petit métage dans l'ambiance: écouter cette musique >>Aaron U-turn tout en lisant ce post. =)

Ming essuya ses larmes, elle sortit du casino à la volée, en courant presque, son arme toujours à la main. Une fois dehors, elle se laissa tomber sur un petit coin d'herbe, le dos au sol. Elle resta ainsi suffisament longtemps, à contempler le ciel, les yeux embués de larmes.
Soudain, un rugissement bien connu se fit entendre: la demon de Kimi, ça ne faisait aucun doute... Ming se releva, prête à aller voir son amie, prête à lui sauter dans les bras, prête à s'effondrer sur les petites mais bien robustes épaules de la jeune elfe. Mais, lorsqu'elle aperçut Kimi en présence d'un homme qu'elle ne connaissait pas en train de tirer Shin et Lucas du mauvais pas où ils s'étaient tous les deux foutu, elle resta là où elle était.

Elle ne pouvait tout simplement pas supporter d'être à nouveau en présence de Shin, sous peine de craquer.
Elle se remit en route à le recherche d'un endroit où elle pourrait s'héberger. Elle trouva une maison apparemment vide car ses portes et fenêtres étaient condamnées. N'ayant aucun sous en poche, Ming pensa que ce serait nettement suffisant... Et au moins, elle ne risquerait pas de retomber sur LUI...
Elle arracha les planches qui tenaient malgré tout, bon. Elle dégaina son beretta et détruisit en quelques coups la planche.
Elle pénétra dans la petite maison, ressemblant d'avantage à un appartement. Un deux pièces pour être plus précis. Dehors, il commençait à pleuvoir légèrement et le vent soufflait une brise mélancolique.

L'appartement était sombre, et froid et...poussiéreux. La jeune femme posa sa veste par-terre et s'allongea dessus, à côté du lit miteux.
Elle regardait par la fenêtre qu'elle avait précedemment explosée... ELle voyait la lune... Mais, elle voyait d'avantage que cela...
Tant de souvenirs voilaient ses yeux, des souvenirs avec Shin. Leur rencontre, leur premier baiser, la première nuit passée ensemble... Tant de première fois... Si on y regardait d'un peu plus prêt, ils avaient tout fait ensemble, tout... Y comprit se montrer audieux...

Elle s'était remise à pleurer et avait bien du mal à retirer l'image de Shin de sa tête... Elle pleura ainsi plusieurs heures... Elle avait finalement réussit à s'endormir, les yeux collés par les larmes, épuisée d'avoir sangloté...

Quand elle ouvrit les yeux, il faisait toujours nuit... C'est vrai que dans cette ville, il faisait toujours nuit...Elle regarda l'heure à son portable: 7h00 le matin...

Elle constata que Kimi avait essayé de la joindre...Facilement 10 fois.
La jeune femme hésita longtemps avant de décider de la rappeler.
Elle fut surprise de constater que ce fut un homme qui répondit. Ming ne comprit pas pourquoi, mais elle raccrocha immédiatement.
Elle avisa la pièce qui avait du servir de salle de bain et y entra. Grâce à son portable, elle pu faire de la lumière pour s'éclairer. Elle trouva une bougie qu'elle alluma avec les allumettes un peu humides qui taient là depuis trop longtemps. Elle réussit néanmoins à en tirer suffisament d'étincelle et de feu pour allumer la mèche.
Elle éclaira la petite pièce puis nettoya du mieux qu'elle pu la glace pour regarder son reflet:

" mauvaise humeur Des yeux bouffis, de quoi un teint pâle, des cheveux emmêlés, et... du sang? ohoh Ah oui, ça a dû gicler hier... Avec ce beretta... mauvaise humeur "

Elle se prépara à repartir de cette petite planque...

_________________
Food is my best friend
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Baylor
Architecte
Architecte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 35
Localisation : Noit son chagrin parmi l'acool et les putains
Emploi : architecte (théoriquement)
Race : vampire
Date d'inscription : 16/05/2006

Arme des personnages
Arme principal: Fusil a pompe

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Sam 12 Mai - 20:23

Quand Lucas était parti à l'autre bout du casino pour laisser Ming et Shin seul, en titubant la jeune prostitué vint à nouveau s'asseoir sur ses genoux. Elle lui effleura les lèvres tout doucement. Puis elle l'embrassa tout doucement, et langoureseument. Elle se pencha à son oreille et lui murmura

"Oubli la"

Elle lui déboutonna sa chemise et passa ses petites mains sur son torse. Mais Lucas l'arrêta

"Non pas tout de suite"

La jeune fille haussa les épaules, se leva et lui fit un signe de la main en le regardant d'une manière qui disait bien "je t'aurais quand même".
Shin vint le rejoindre et ils continuèrent à boire et fumer et boire et fumer ....
Kimi arriva et quelques temps après Luacs se retrouva sous une douche tiède après avoir vomi des litres et des litres de liquide visqueux. Puis il alla se coucher. Il ne savait pas trop où il allait mais il y avait Shin et Kim' s'était le plus important. Ah oui pis cet étranger.
Le lendemain matin Lucas se leva le premier. Il ne fit aucun bruit. Puis Kimi émergea d'un sommeil profond et lui annonça

"On part"

"Où?"

"On va retrouver les filles"

"C'est sa .. t'as de l'espoir"

"Pardon ?"

"Bon écoutes tu part si tu veux, mais moi je reste ici. J'veux réfléchir. Pis Angel j'veux pas la voir c'est clair ? Je veux PLUS la voir ! Insistes pas c'est comme sa"

"Mais .. "

"Kimi j'ai dit non !"

Il sétait montré ferme. Il lui déposa un baiser sur la joue et lui dit un vague merci avant de sortir. Il sortit son portable et vit 6 appels manqués et un message. Il regarda: les appels s'étaient Angel et le message également. Il ne le regarda même pas.
Il marchait il ne savait pas trop où ... mais les larmes lui étaient monté aux yeux et les larmes perlaient sur ses joues sans qu'il ne s'en rende vraiment compte.
Il se retrouva finalement devant le casino. Il ne savait pas se que Shin avait fait, si Kim' allait partir mais l'idée de revoir Angel lui était insupportable. Il n'avait qu'une chose en tête: l'oublier.
Il pénétra dans le casino.


Dernière édition par Lucas Baylor le Lun 24 Mar - 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akemi
Barman
Barman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 29
Localisation : En vadrouille a travers le monde.
Emploi : ex-patronne de bar, psychologue (psychopathe...), tueuse non déclarée.
Race : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Dim 13 Mai - 0:06

"Que... Quewa ?"

Kim étrait resté toute con devant la fermeté de Lucas, qui partit en claquant la porte.

*Non mais si il croit s'en sortir comme ça ! Le bougre ! C'est mal me connaitre ! C'est pas juste avec une bise qu'il va me remercier, me dire au revoir ou s'en tirer !*

"Léo, tu reste ici avec Shin, on part pas tant que Lucas vient pas avec nous c'est clair ?"

Léo acquiesça d'un geste de tête, et retourna s'assoir. Shin, qui c'était assis dans le lit, se recoucha et alluma la télé, puis se mit en mode américain, vautré comme un malodorant (qu'il n'était plus grace a Kimi ^^) devant un documentaire animalier.

Kimi dévala les escaliers, enfourcha la demon et partie directement au casino, Lucas n'étant pas un elfe, il ne connaissait que cet endroit de la ville.

*Mais a part a Aly, il pense a quoi ce mec ?*

Mais voila, Lucas n'avait pas tilter, mais a Jérémiah, 8h du matin, c'était l'horaire de fermeture. Kim le rencontra donc tout seul devant le casino, comme un petit touriste perdu.

*Je vais avoir le droit a un accueil du tonnerre j'le sens... *

En voyant la moto noire et la petite elfe dessus, Lucas soupira, et alla a sa rencontre, les idées déterminées.

"Ecoutes Kim, j'ai été simpa avec toi, toi aussi, et j't'en remercie, mais maintenant, tu vas faire ton chemin, et moi le mien ok ?"

"Nan."

"Pardon ? ohoh "

Lucas se serait plus attendu a une réplique foudroyante, a une demande d'explications, voir même a une gifle, mais pas a une simple réponse comme ça. Le pauvre pépère resta sans voix.

"Comment ça "nan" ?"

"Je ferais pas mon chemin sans toi, comme je ne ferais pas mon chemin sans Shin, ni Ming, ni Galadan, ni Ewen, et encore moins sans Angel, c'est clair ?"

"Je crois surtout que c'est de ton côté ou c'est pas clair : je ne veux plus entendre parler d'Angel ! Elle n'existe plus pour moi, c'est fini !"

"Alors pourquoi tu n'as pas effacé son numéro de ton téléphone ? Pourquoi tu prends la fuite ou tu passes sous silence les moments ou on parle d'elle ? Si tu y étais si indifférent, ça ne te ferait strictement rien ! Exactement comme si on te parlait d'une personne que tu ne connaissais pas ! Alors arrête !"

Lucas la fusilla du regard. Il ne savait pas quoi faire. La frapper ? Hurler ? L'ignorer ? Pleurer ? Partir ? Mais partir ou ? Faire quoi ? Avec qui ? Il était perdu. Il voulu quitter la petite elfe sans un mot, mais celle-ci se planta deavnt lui, une lueur maligne dans les yeux.

"Tu ne m'auras pas comme ça, ton petit manège de coeur de pierre ne marche pas avec moi, et tes gros bras ne me font pas peur."

Lucas ne savait vraiment pas quoi faire, et décida de s'assoir sur les marches du casino. Kim se tenait toujours debout devant lui, et osrtit son téléphone. Elle composa le numéro de Ming, mais tomba sur sa messagerie. Elle y laissa un message.

"Coucou Mimi c'est Kim. Juste pour te dire que je retourne sur les continents, je quitte l'Île, je prend l'avion aujourd'hui, dans l'après midi ou en soirée, selon les horaires. gros bisoux tu me manques, réponds moi vite, et dis moi que tu vas bien."

"Tu aurais pu nous mentionner dans ton message a l'eau de rose de lycéenne !"

"Je croyais que tu voulais pas venir ?"

Lucas s'était fait prendre a son propre jeu. Kim affichait un sourire satisfait. Elle se cala contre sa moto et alluma une cigarette.

"T'en veux une ?"

Lucas accepta sans rien dire, et tous les deux contemplèrent les étoiles en fumant tranquillement, jusqu'a c'que Lucas rompe le silence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.akemitradielfes.skyblog.com
Lucas Baylor
Architecte
Architecte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 35
Localisation : Noit son chagrin parmi l'acool et les putains
Emploi : architecte (théoriquement)
Race : vampire
Date d'inscription : 16/05/2006

Arme des personnages
Arme principal: Fusil a pompe

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Dim 13 Mai - 0:27

"Bon ma jolie je vais faire un tour"

"Non! Tu as dit qur tu venais avec nous"


"Héhé non j'ai rien dit du tout, c'est toi qui l'a .... pensé peut être."


"Mais..."

"Ecoutes Kim, j'crois qu'à 24 ans j'suis assez grand pour savoir ce que j'ai à faire d'accord! Je ne partirai pas de Jérémiah c'est officiel. Au pire je viendrais vous rejoindre quand je serais calmé. J'm'en vais pas pour de bon j'ai juste besoin d'être seul"

"Mais Lucas, c'est justement le moment de partir et de parler à Angel!"

Mais cette fois ci Lucas s'énérva vraiment

"Bon écoutes gamine, tu m'emmerdes là d'accord ? J't'aime bien vraiment, j't'adores même je tout se que tu veux t'es mon amie okay mais c'est pas toi qu'à trouver ton Ange au lit avec un blaireau !! Essai de comprendre à la fin! Retournes dans les jupes de ta mère et ..."

Lucas n'eut pas le temps de finir. La gifle était parti

* Merde! *

"Kim' j'suis désolé c'est pas ce que j'voulais dire ... je ... les mots on dépassé ma pensé et .. "

"La ferme"

Kim' enfourcha ma moto mais Lucas se placa devant

"Kimi j'suis désolé !! J'suis à cran c'est tout et .. "

"Dégage de là"

"Kim'"

"Bouges j'te dit !! "

Elle fit ronfler sa demon mais il ne bougea pas d'un poil ...

"Non ! Kimi j'suis désolé !! J'aurais pas du dire sa"

"Non en effet mais c'est fait ! Et tu sait quoi ? Finalement Angel avait peut être raison en couchant avec ce type ! Avoir un con comme toi sur le dos toute la journée, j'peux comprendre qu'elle est pété une durite ! Réalise un peu ! J'pourrais t'exploser la tête si j'le voulait là mais tu sait quoi ? J'vais te laisser tranquille avec tes pensée, histoire que tu te morfonde bien comme il faut sur ton sort ! T'as que d'la gueule en fait, en dessous y'a rien !!! Moi j'vais retrouver mon amie. C'est peut être pas la meilleure, elle fait beaucoup de connerie mais contrairement à toi, elle au moin, elle en vaut la peine"

" .... t'as raison "

"Et ne parle plus JAMAIS, tu m'entend plus JAMAIS de ma mère ! Je te l'interdis !!"

"Désolé"

Un éclair de rage, de tristesse et de "j'avais raison" passa dans les yeux de la petite elfe. Elle regardait fixement Lucas

"J'aime bie ta nouvelle coupe de cheveux ... "

"J'y crois pas .. t'es un vrai creuvard en fait ! "

Elle lui donna un coup sur l'épaule puis ...


Dernière édition par Lucas Baylor le Lun 24 Mar - 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akemi
Barman
Barman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 29
Localisation : En vadrouille a travers le monde.
Emploi : ex-patronne de bar, psychologue (psychopathe...), tueuse non déclarée.
Race : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Dim 13 Mai - 0:51

*Je vais le tuer, je vais le tuer le tuer le tuer letuerletuer !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!*

Kim descendit de sam oto. La réflexion de Lucas a propose des ses cheveux était de trop. Elle le poussa par l'épaule, et commença a débaler tout ce qu'elle avait sur le coeur.

"C'est quoi exactement votre problèe avec moi hein ? Vous êtes ivres morts dans un bar a putes,j'vous remais sur pieds ! Je vous loge, vous nouri, vous protège de cette Île qui est tout sauf normal ! Les elfes n'ont jamais été considérer ! Et toi tu fais quoi ? Tu oses me balncer tout ça au visage ? Je te signal que j'ai tout perdu moi ! Ma mère est morte suos mes yeux, a cause de moi ! J'ai tué mon petit ami, que j'aimais profondément, de mes propres mains ! Et toi tu oses me vomir ça au visage ?! Et tu veux que je t'excuse ? Tu vois Lucas, la différence entre toi et moi, c'est que moi, après avoir tout perdu, tout ce qui m'arrivera maintenant, ne sera que des choses de gagnées, comme mes amies. En revanche pour toi, il te reste encore tout a perdre. Tes excuses ? Tu peux te les garder, j'en veux pas venant de toi. Comme tu me vois la Lucas, je serais capable de te tuer sur place. Peut importe que tu sois plus grand, plus fort, un homme ou un vampire, j'ai les moyens de te faire la peau. N'importe quel être normal le ferait. Mais pas moi. Jamais je ne te tuerais. Je préfèrerais lputot te crever les yeux, t'arracher une parune toutes tes jolies petite dents, te lacéré le visage, te briser. Mai sje ne toucherais pas a tes oreilles, pour que tu puisses encore entendre les cris d'horreur que les gens laisseront échapper a ta vu. Tu te tueras toi même. Et tu pensais tout rattraper avec un compliment ? T'es encore pire que c'que j'pensais."

"Eh bien vas-y ! Lacère moi le visage ! Vas-y CATIN !"

"Tu crois vraiment me toucher avec des mots ? C'est le point faible d'Aly, et ça tu l'as bien copris pourriture ! Tu lui en as fait baver ! Mais moi c'est pas ça mon point faible, tes blasphèmes ricochent..."

"Oh ! Alors tu veux que j'te mette en pétard ? Et si jamais je mentionnait ta PUTAIN de mère ? Tu sais, celle que tu as fait crever ? Parce-que finalement, ici, c'est toi, la pourriture tu crois pas ?"

Ni une ni deux, Kim empoigna son nouveau jouet, et tira dans l'épaule de Lucas, qui vola en éclats de chair, de sang et d'os.

"Vas-y ! Butte moi ! Si t'en ai capable espèce de demi portion !"

Kim s'approcha de Lucas, qui vit très nettement des larmes couler sur ces joues.

"Oh bah mini-moi ! Tu chiales maintenant ? Tu vios, tu veux te la raconter, mais 'es même pas capable de te tenir. Pauvre petite..."

"Lucas, si je pleures, c'est de rage."

Et elle lui enfonça un de ses poignards dans le ventre.

"Mais sois sans crainte, tu ne mourras pas. Je ne te tuerais jamais ! Tout tes points vitaux sont intactes, tu vas juste souffrir, souffrir le martyr... A présent, sale merde, je ne veux plus entendre parler e toi, et si jamais je te vois, je te démolis... Mais évidemment, même sans te voir, dès maintenant, tu es comme mort pour moi. Et si jamais j'apprend encore que tu as parlé d'un seul membre de ma famille, je te crève les yeux... A chaque foi que tu me rencontreras, Lucas, tu perdras quelque chose..."

Lucas crachait du sang, Kim retira son arme et lui jetta un gros sac a ses pieds. Kim démarra en trombe et partie a toute berzing vers l'hotel, ses armes chargées derrière elle, avec 6 petits sacs. En tombant, Lucas évantra le sac que Kim lui avait jetté, et découvrit tout un tas de vêtement absolument magnifique, avec un petit mot griffoné de la main de Kim : "Pour mon ami Lucas, a qui j'ai voulu faire plaisir, quelques fringues qui m'ont tapées dans l'oeil =)"En lisant ces mots, Lucas sentit des larmes coulet le long de ses joues.
Sur la route, Kim continuais de pleurer, et ressaçait toujours son petit matin mouvementé.

*Des larmes de rage ? Etonnant qu'il m'ai cru...*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.akemitradielfes.skyblog.com
Lucas Baylor
Architecte
Architecte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 35
Localisation : Noit son chagrin parmi l'acool et les putains
Emploi : architecte (théoriquement)
Race : vampire
Date d'inscription : 16/05/2006

Arme des personnages
Arme principal: Fusil a pompe

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Dim 13 Mai - 12:12

Lucas se depêcha d'aller à l'hôtel. Enfin il fit comme il put avec le ventre et l'épaule en vrac ...
Mais seulement voilà à mi-chemin la moto de Kimi était couché sur le bas côté, mais de traces de l'elfe. Puis il entendit un grand cri. Il tourna la tête et un peu plus loin il vit la petite enturé de 3 hommes. Le cri c'était l'un qui s'était mangé un coup de fusil.

*Merde*

En effet merde car les 3 hommes n'étaient ni des elfes, ni des vampires mais des lycans. Kimi aurait put s'en sortir seule les yeux fermés et un main dans le dis avec une jambe en moins tellement elle était énérvé mais seulement voilà c'est 3 lycan étaient des suppôt du Ver. Des spirales Noires. Ils étaient fou et plus on les frappaient plus
ils étaient dangeureux. Puis soudain Kimi fut désarmé et elle se prit une grande claque. L'un s'était transformé mais il n'eut pas le temps de sauté sur la jeune car une balle l'atteint en pleine tête et il tomba au sol inerte. Kimi se retourna verd Lucas. Elle se releva et celui-ci s'approcha.

"Va t'en"

"C'est quoi ces trucs ?"

"Des spirales noires .. attention !! "

Lucas sauta sur Kimi et la coucha au sol. L'un des lycans avait balancé une grosse pierre et sa les avaient frôlés de peu. Heureusement Lucas était un vampire et ses blessures avaient tendances à se guérrire toute seule. Ce qu'il y avait en surface, un médecin s'en chargerait.
Cette fois s'en était trop: Angel, Ming, Shin, ils avaient tous déconnés. Il s'atat énérvé contre Kimi qui n'y était pour rien. Et maintenant elle se fesait aggressé a cause de lui. Non sa n'alalit aps se passer comme sa. Il poussa Kimi, se releva et se transformé.
L'un des lycan se transforma et Lucas eut une grimace de dégout; en effet les spirales noires étant corromput, ils étaient diformes et la folie se lisait dans leur yeux. Le lycan sauta sur Lucas mais celui-ci fit un salto par dessus le lycan et atterissant derrière lui il lui mit un grand coup de pied dans le dos. Puis Kimi poussa un cri. L'autre lycan lui avait sauté dessus et s'était transformé. Mais ce n'était pas de peur qu'elle avait crié plutot de dégout et de surprise.

"La tête ou le coeur Kimi !! "

Lucas lui balança le fusil à pompe et ni une ni deux Kimi sauta desssus.

"T'as abîmé ma Demon !!J'vais te déglinglé!!"

Kimi s'empara du fusil, puis utilisant une technique elfique certainement elle se débrouilla pour placer l'embout du fusil sur la tempe du lycan et tira. La tête explosa et le sang gicla. Elle poussa un soupir de soulagement et se retourna vers Lucas.
Le jeune vampire était réellement énérvé et il avait bien amoché le lycan mais c'est corriaces c'est petite bêtes là. Puis finalement le lycan s'écroula. Kimi avait tirer.

"Tu m'nsultes et tu viens à mon secours ? T'es pas net toi"

"T'as dit que tu me détruirais, fais ce que t'as à faire mais tant que j'serais là personne te touchera ..."


Dernière édition par Lucas Baylor le Lun 24 Mar - 17:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akemi
Barman
Barman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 29
Localisation : En vadrouille a travers le monde.
Emploi : ex-patronne de bar, psychologue (psychopathe...), tueuse non déclarée.
Race : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Dim 13 Mai - 16:30

Après cette petite "escapade" inattendue, Akemi fixait Lucas, aletante.

*J'adore ma nouvelle arme !! Elle est trop bien !!!*

Mais voila, avec l'énèrvelent, la peur et tout et tout, Kim n'étant pas une humaine, ses cheveux avaient repris leur teinte noir ében.

"Merde ma couleur ! Et puis merde !"

Elle sortit un de ses poignards, se la joua a la Mulan et trancha ss cheveux longs, reprit la même coiffure qu'a l'habitude.
Lucas était toujours devant elle, essayant de se montrer gentil, il ne savait pas quoi dire.

"Tu veux que je t'aide a relever ta moto ?"

"Alors attends, moi je vais être très claire ok ? Tout d'abord, merci d'être venu, ça aurait pu te rattrapper si j'avais pas fait tout le boulot et si j'était une jolie jeune fille blondinette en détresse ! Ma moto je peux la redresser toute seule, j'ai pas besoin de toi ! Merci du déplacement, joyeuse vie avec tes putes et ciao !"

Kim redressa en effet sa moto avec une facilité qui déconcerta Lucas : la moto faisait facilement dans les 300 kilos. Kim s'essuya le visage plein de sang, passa quelques mèches derrière ses oreilles, laissant apparaitre nettement ses petites oreilles aussi pointues que des dents de vampires. Elle enfonça son casque sur sa tête sans la moindre délicatesse, ce qui montrait son énèrvement. Lucas ne savait pas quoi faire. Elle ne lui avait rien fait, pourtant elle paraissait déterminée a le détruire un peu plus a chaque foi qu'elle croiserait son chemin. Dans un élan que certain aurait appelé "courage" mais qui sera appelé "suicidaire" ou encore "kamikaze" ici, Lucas sauta deavnt la moto de Kim qui commençait a rugir de bon coeur, prête a dominer la route, avalant les kilomètres, faisant régner ...

*La paix et le bonheur ? Bast, avance stp...*

Regner le peur et le rescpect parmi les motobylette du dimanche ! Bref, Lucas s'encra dans le sol, déterminé, et cria a lattention de la demi-portion sur sa demon.

"Kimi ! Arrête !! Faut qu'on parle ! C'est pas vraiment c'que tu crois ! Enfin je sais pas ! On est ami non ? On peut pas s'arranger ?"

Kimi donna un grand coup d'accélérateur, laissant une grande trace de gomme sur le bitume. Elle mit la béquille et ôta son casque. Elle était aussi pâle que le lune, sublime et effrayante. N'importe quel homme l'aurait voulu, mais aucun n'aurait osé la regarder dans les yeux tellement elle était... terrifiante.

"Depuis quand tu inslte tes amis ? Depuis quand ... J'ai meplus les mots Lucas. Je n'ai rien fait. Rien du tout. Je voualis juste aider mes amis, et tu as vu c'que j'récolte ? Des insultes, des coups, des larmes. J'ai perdu des amis. Et pourquoi ? Parce-que Monsieur ne supporte pas d'avouer qu'il a joué au con avec sa copine ? Parce-qeu MONSIEUR n'est même pas capable de lui répondre. Tu me dégouttes Lucas. Tu me fais souffrir. Je suis votree souffre dou:eur a tous ! C'est facile ! Kimi elle a rien a perdre, Kimi elle a déja tout vécue, un truc de plus ou de moins, on fera pas la différence !"

A présent de gros larmes coulaient le longs de ses joues, la voix coupée par des bruyants hoquets de chagrin.

"Mais j'suis la plus jeune, donc je pense que j'ai pas mon mot a dire devant une grande personne de 24 ans."

"Kimi..."

Lucas s'approcha d'elle et essaya de l'attirer dans se sbras pour la consoler, mais elle le repoussa brusquement, remit son casque et partie comme une balle dans la nuit. Elle s'arrêta 1 kilomètre plus loin, installa son oreillette de portbale et repartie de plus belle. Elle ne savait pas ou aller, mais le jour qui pointait a l'horizon lui fit deviner qu'elle avait quitté Jérémiah. Elle appela Galadan tout en étant sur la route, mais celle-ci n edégna pas répondre.

*J'ai vraiment pas de bol !*

"Galou c'est Kim. Ecoute, c'est le dawa ici, tout le monde se bouffe et c'est moi qui prend tuot. Je rentre sur le continent, je t'appelle quand je suis en ville, lycanne ou vampire. Un truc aussi qui m'inquiète, j'ai été attaquée par des lycans de la Spirale noire. Voila j'voulais juste te dfire ça. Tu me manques, j'veux vous voir..."

La petite elfe n'avait pas réussi a retenir ses larmes qui coulèrent avant la fin du message. Lorsqu'elle s'arrêta par hasard, elle s'apperçut que son chagrin l'avait conduit devant un cimetière. elle descendit et alla pleurer sur la tombe de sa mère...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.akemitradielfes.skyblog.com
Shin Kira
Tueur
Tueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 34
Localisation : Jérémiah, la ville de tous les vices
Emploi : en ce moment, dans le casino ;p
Race : Humain
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Dim 13 Mai - 21:40

Pendant ce temps là, à l'hotel...

Le jeune homme se redressa précipitament dans le lit, après avoir lâcher un "Ming Yue!?" Il s'était effectivement réveillé en sursaut et constata que Lucas, lui, n'était plus là. Quelle heure pouvait-il être?
Shin prit sa tête entre ses mains, tout en fermant les yeux pour sortir ces horribles images de sa tête:

* de quoi ... J'me demande bien où "elle" a bien pu passer sa nuit...quoique... Il fait toujours nuit ici...Ho?!*

Dans un éclair, Shin se souvenu de la deathnote. Il la chercha, inquiet, et la trouva dans sa veste. Il fut immédiatement soulagé et la saisit...

* :| Deathnote..."

Il passait à présent le bout de ses doigts sur les lettres dorées qui ornées la coouverture de cuire usée et rugueuse. Ne pouvant plus résister, il l'ouvrit.
Il se retrouva immédiatement face à un drôle de personnage sorti de nul part, extrèmement grand, mais avec une peau bleutée.



*Qu'est-ce que... Shocked !!?*

La créature s'approcha, d'un air menaçant, en flottant dans la pièce, elle était de plus en plus prête du jeune homme et, lorsqu'elle ne fut qu'à quelques centimètres...

*Je...J'suis incapable de bouger... >_< c'est la fin...*

"...Yô! :cheers: "

" ohoh "

Oui, oui, un splendide "Yô!" bourré d'enthousiasme et de bonne humeur, sur un ton amical. Shin restait interdit...

"Je euh... de quoi Lut. O_o"

"Alors t'es le nouveau maître? Mouais, t'es moins grand que le dernier et ... Hu? Ca va?"

" ohoh Ya... un type bleu...hyper grand....qui plane....dans ma chambre...en face de moi...Kimi, tu m'as drogué...Réveille toi, Shin, réveille toi! aie "

Le type bleu s'approcha donc très près de Shin et posa sa peaume bleutée sur le front du jeune homme qui sota hors du lit dans un cri de guerre monumental, ce qui ameuta alors Léo qui venait de s'assoupir et qui donc avait la tête dans le cul,qui ouvrit donc la porte à la volée, une arme à la main:

"Késispass'???? drunken "

Il pu voir Shin, torse nu et en calçon collé contre le mur, armé d'une de ses chaussure car son katana se trouvait à l'autre bout de la pièce. Il agitait sa chaussure devant lui comme pour repousser quelqu'un.
Léo le fixait, interloqué. Shin l'aperçut alors et dirigea la chaussure vers Léo, prêt à se défendre... Le gros parano. =_="

"RAaah! Et toi t'es qui?? Z'êtes de connivence? "

"Mais euh, avec Akemi hier, tu m'as presque vomi dessus, non? Ca t'reviens? Et..."

"T'as l'air névrosé pour un master, tu sais?"

"Oh toi ta gueule! "

" Mais jte permet pas p'tit con!"

"Mais pas toi! J'parle à l'autre yéti là! La tentouze volante!"

" ohoh Huu? Où ça?"

"J'suis ni pédé ni poilu "

"J't'ai dit de la fermer! grrrrr "

"Et coco, tu m'porte sur le ciboulot là! "

Et JBAM! Léo en colla une à Shin qui se recula, la tête un peu douloureuse. ^o^'

"Pas moi spèce d'ahurie! Aide moi au lieu de taper à tout va! "

" Mais t'es plus névrosé que j'croyais! J'le vois pas moi ton intru!"

"HAHAHAHA!! grrrrr Encore encore! :lol!: "

"Mais là tu l'vois pas là!!!? Il doit faire au moins 3 mètres!!! "

"2m10 mouche a merde "

"Il est bleu! C'pas banal quoi! "

"C'est vrai, t'es xénophobe c'est ça? 👅 "

"Euh... Shinichi, j'suis désolé mais..euh je vois pas... "

Léo fixait Shin comme un évadé d'asile, et voyant Léo qui essayait de l'appater avec on ne sait quelle solution bidon, Shin sauta finalement par la fenêtre après s'être saisit de son katana et de son pantalon, sous le regard impuissant et ahuri de Léo qui se gratta le dessus du crâne.

"Des fous...Tous des fous... ohoh "

Shin enfila son pantalon à la va vite son pantalon, son katana attaché dans son dos, en bandoulière. Il courait toujours comme un dératé. Il arriva près d'un bâtiment miteux. Il se colla au mur, reprenant sa respiration.

*J'crois que je l'ai semé... C'est quoi c'bordel putain!?*

"T'es plus méfiant que le dernier master aussi bave "

"GGyYYAYA! aie Mais qui t'es bordel!!?"

"J'm'appelle Ryuuku, mais appelle moi, Ryuuku. Very Happy "

"J'ai pas d'autre choix à ce que j'vois mauvaise humeur "

"Oé. Donc, toi Master Shinichi Shivonoska, quel est ton premier ordre?"

"HEy ho, tu l'connais d'où mon prénom et mon nom toi? Shocked Maître? C'est quoi ce délire?"

"Okay, je t'explique, je suis Ryuuku Remu, je suis un Shinigami, c'est-à-dire un Dieu de la mort. Comme tous les autres Shinigami, je suis associé à une deathnote, en l'occurence, la tienne. :cheers: Alors, c'est bon, tu comprends maintenant?"

"Euh oé, mmais, d'où tu connais mon nom? "

"Je suis un Shinigami, alors du coup, j'ai une facultée très spéciale. Grâce à mes yeux de shinigami, je peux voir les noms de toutes les personnes que je fixes, je peux aussi savoir le temps qui leur reste à vivre et aussi, leur passé. La classe non? "

"Euh oui, certes mais... Ca sert à quoi la deathnote?"

"Ben... Pourquoi tu l'as prise si tu ne sais pas à quoi ça sert?"

"J'en sais rien moi, j'étais bourré comme un trou! "

"Ah ah ah ça va être encore plus marrant! "

"Euh dernier truc... POurquoi l'autre gars, Léo là, il t'a pas vu?? de quoi "

"Il n'y a que le détenteur de la deathnote qui peut me voir =) Et les autres Shinigami d'ailleurs Very Happy"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ming Misa
Tueur
Tueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 33
Localisation : Balro
Emploi : Tueuse
Race : Who knows?
Date d'inscription : 22/04/2006

Arme des personnages
Arme principal: Gun

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Dim 13 Mai - 22:29

Ming appela Kimi après avoir fini sa petite toilette.

"Kim'? Kim' chuis vraiment désolée de pas t'avoir prévenu et de t'avoir fait t'inquiéter et c'est parce que je t'ai vu avec Shin et je...C'était impossible que je me retrouve à nouveau face à lui... Mais j'vais bien! T'es où? Tu vas bien? Je..."

"Mimi..."

"Kimi? Tu pleures? Kim?? Akemi??"

"Je...Je suis allais voir ma mère... Au cimetière... j'ai quitté Jérémiah... Lucas est un connard..."

"Comme tous les hommes, kim'."

"Tu n'arriveras pas à me faire sourir, Mimi, désolée, c'est trop dur pour le moment..."

"Ma kimi, je,... J'peux pas te retenir, je pense qu'on a un peu trop compté sur toi, tu es robuste, c'est vrai, mais tu as le droit de craquer toi aussi... Fais ce que tu as à faire, ne t'occupe plus de nous pour l'instant...:)"

"Mimi!"

"C'est parce que je te compte dans mes grandes amies et même comme une soeur que je te dis ça, petite Akemi. Ne t'en fais pas, je ne te rejète pas du tout. Quand à Lucas, c'est dur et c'est complexe, mais, il n'est pas dans son état normal...et...Oh...?"

"Quoi?"

"Nan rien, j'ai juste entendu quelque chose, je t'aime fort ma kimi, je te retrouve bientôt! Gros bisous, quand je te retrouverais, prépare toi à un méga calin, ptite soeur =) "

Ming raccrocha rapidement et se précipita par la fenêtre:

*J'espère que...! J'ai entendu quelque chose d'interessant, Shinigami...Déjà entendu ça...et oOOhh???!!!*

Au moment de passer par la fenêtre, Ming s'aperçut qu'il s'agissait en fait de Shin, mais qui parlait seul. Surprise, elle se prit le pied dans le rebord de la fenêtre et se vianda à terre, aux pieds de Shin qui la fixa avec de grand yeux.

Je prends le relai avec Shin pour que vous ayez ses pensées :P

_________________
Food is my best friend


Dernière édition par le Lun 14 Mai - 21:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akemi
Barman
Barman
avatar

Féminin
Nombre de messages : 56
Age : 29
Localisation : En vadrouille a travers le monde.
Emploi : ex-patronne de bar, psychologue (psychopathe...), tueuse non déclarée.
Race : Elfe
Date d'inscription : 13/06/2006

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Dim 13 Mai - 22:54

De son côté, la petite elfe fut réveillé par le chant mélodieux des petits oiseaux. Akemi releva doulouresement la tête, entre la tombe pour matelas et les sanglots, elle 'nen pouvait plus. Après une petite mise au point, elle vit des écureuils jouer a La petite maison dans la praire, et retourna finalement son regard sur la tombe.
"Lifaen Defos, partit pour la Terre promise. Les gens ne meurent que lorsqu'ils sont oublié, je t'aime pour l'éternité maman. Akemi"
En relisant ces gravures, Kimi dut retenir ses larmes. Après 10 bonnes minutes de silence, elle commença a raconter ses aventures a sa mère. Elle y passa toute la journée, mais n'oublia aucun détails : son parcours depuis qu'elle avait quitté la maison, le casino, l'arrivée en ville, le Majik Dead, Pilou, Ynuya et Darena, les filles, puis les garçons, Godjo, sa première foi, leurs fuites, puis les épisodes sombres de Hojo et Godjo, la séparation avec ses amies, sans oublier le retour dans le temps et l'apparitoon de l'autre déesse, étrangère a la lune. Puis une foi son récit fini, elle alla faire un tour dans la forêt (pas compliqué, c'est partout !) et revint avec un bouquet explosant de couleurs et de senteur qu'elle déposa sur la tombe.

"Tu me manques affreusement maman. Comme j'aimerais rattrpper tout ce temps qui nous a été volé."

Puis déposant un baiser sur le marbre, elle repartit en direction de Jérémiah, toujours aussi calmement, c'est a dire pied au plancher (façon de parler ^^), l'aiguille du conteur titillant les 300.

*Bon, j'y retourne, et je fais comme si rien ne c'était passé, on verra bien les réactions ! Allé Kimi, tu y retuorne fraiche et disposée !*

Mais voila, alors que la nuit commençait a tomber, signe qu'elle approchait de Jérémiah, elle manqua de renverser un hurluberlu qui courrait torse poil, en jean un katana dans la bouche. Kimi l'évite de justesse, faisait un 180 avec la demon.

"Shin !!! Mais t'es malade ! Il t'arrive quoi la ?"

Shin la regardait avec des yeux de fou, comme si il était poursuivi par un monstre. Et tout d'un coup, il lacha son katana et commença a hurler après Kimi, qui obtait pour un visage de plus ne plus déconfit a chaque parole.

"Akemi !!! Tu m'as drogué ! Je vois un monstre bleu qui me poursuit soit disant un dieu de la mort ! Tu m'as drogué tu veux me tuer pour c'que j'ai fait a Ming ! Et il est ou Lucas ? Tu l'as tué, déja ? J'ai même pas eu le temps de lui dire au revoir !"

" ohoh "

C'est la seule expression que pu voir Shin lorsque Kimi retira son casque et qu'elle s'avança lentement vers lui, a hauteur de visage. Elle sentait les fleurs des bois fraiches. Il respirait de plus en plus fort, tiraillé par la peur.

"Je suis désolée Shin, mais fuir ne servira a rien, rentre a l'hotel, je t'explique tout."

Shin avait l'air d'un animal pris au piège, il lançait des regards appeurés dans tuos les sens, et brava Kim du regard malgré tout.

"Nan ! Tu me tueras pas comme Lucas."

Cette foi, l'expression de Kim se durcit.

"Shin. On rentre."

Et d'un coup, ce fut tout noir autour de Shin. Il sentit vaguement qu'on le hissait sur un engin. Il se sentit bercer par une allure rapide, et ne chercha pas a se réveiller ou a rester le plus conscient possible, il sombra dans ce quilui parut être un comas. Une foi réveillé, il se trouva dans la même petite chambre, Akemi et l'autre elfe deavnt lui.

"Nan !!! Je voulais pas revenir ici !"

"Shin tais toi !"

"Elle a raison, tu es faible, repose toi !"

"Léo espèce d'ignorant, la ferme !"

Les 2 graçons la regardèrent comme si leur mère les enguirlandais pour une bétise qu'ils n'avaient pas jugé comme telle.

"Maintenat j'exige le silence, et je vous exlpique tout. Shin, je n'ai pas tué Lucas, je ne sais pas ou il est. On s'est juste battu, et on avait nos raisons, point final. Ensuite, je ne t'ai pas drogué. Je t'ai frappé a plusieurs reprise, dont tout a l'heure encore, parce que tu refusais de m'écouter, et comme tu es un humain, tu es considéré comme "faible" sur lÎle. C'est clair ? Bon ! Et pourquoi tu dis que j't'ai drogué ?"

Shin refusait de répondre et gardait une main obstinément posée sur sa poitrine.

"Shin ? T'as bu quoi au juste tout a long de la soirée ? T'as joué avec qui ? T'as gagné quoi ?"

Plus ça allait, plus Kim avait l'air inquiètes. Shin ne savait plus quoi faire ,éclatat en sanglots, laissant tomber la Deahtnote. Akemi regarda le livre comme si celui-ci la brulait, et hurla d'horreur, avant de quitter la pièce en larmes.
Léo la rejoignit tout de suite, la pirt dans ses bras, essayant vainement de la calmer.

"Cette légende ! Cette légende sur les Deahtnotes ! C'est pas possible ! Il l'a eu ou ?"

"Mais c'est quoi toute cette histoire ?"

"Tu sais même pas ? Alors que tu es plus elfe que moi ??? Les Deahtsnotes sont des livres maudits ! Ils ont été créé jadis pour se venger des elfes qui étaient au pouvoir et qui possédaient tout : richesse, gloire, autorité, beauté et renommée, sur l'Île du moins, c'est le seul endroit auquel ils s'interressaient. C'est un pouvoir maléfique et très dangeureux".

"Mais en quoi c'est dangeureux ?"

"C'est simple. Le simple fait d'écrire un nom sur cette liste tue son propriétaire."

Une lueur de terreur passa dans les yeux de Léo.

"Il faut faire quelque chose, mais je ne sais pas quoi. Je voudrais tellement que les filles soient ici ! Tout tourne a l'envers ! On peu tlpus faire marche arrière ! Ca devient trop lourd pour moi ! Je peux plus, je sais plus ! Et pourtant, je suis la seule qui peut aider ici..."

Kimi se laissa aller dans les bras de Léo, complètement perdue.

*Vite les filles, vite !!!*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.akemitradielfes.skyblog.com
Shin Kira
Tueur
Tueur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 34
Localisation : Jérémiah, la ville de tous les vices
Emploi : en ce moment, dans le casino ;p
Race : Humain
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Lun 14 Mai - 22:51

Attention, veuillez écouter cette musique en boucle (aussi agaçante soit-elle :p) tout en lisant ce post, c'est très important, ça vous aidera à imaginer les têtes de nanard de nos deux amis =) >> Fooling Mode, OST Naruto

"J'arrive pas à y croire, j'suis torse-poil dehors dans une ville de fou, en train de parler à un type bleu de 2m10 et habillé en cuire moulant et qui sort d'un livre. aie "

"Ca ira? Very Happy "

"Mais bien sûr! Tout ira très bien! J'me suis fait larguer par ma copine, chuis bloqué dans cette ville de merde, j'suis presqu'à poil et j'parle avec un type que personne ne voit! Et....Qui bouffe des pommes "

"Tu te répète, maître shini' "

"Mais je t'emmerdes! "

"Ooh? ohoh "

C'est alors que Ming se vianda lamentablement mais gentiment aux pieds de Shin.

"Rah! Putain de f'nètre à la con!! J'vais t'flingueeer!! >_<"

Elle leva lentement les yeux et tomba tout d'abord sur une partie euh disons, sous-ceinturale bien entendu cachée par un jeans prêt à décéder. Elle rougit, les yeux rond comme des billes, les clignant à plusieurs reprises. Elle les releva un peu plus et tomba sur ceux de Shin, lui aussi avec un teint un peu rosé, la fixant en papillonnant des yeux d'un air interrogatif.

"Toi! "

"Tu es donc toujours dans mes pattes!!? "

"Vous vous connaissez? Comme c'est touchant... bave "

"J't'ai déjà dit de pas te mêler de mes affaires, toi!! grrrrr "

"Oui bah c'est bon! J'ai pas cherché à tout prix à m'écraser à tes pieds jte ferais! "

*Mince j'avais oublié, personne ne voit Ryu'... Rah Heureusement Ming se doute de rien.*

"Elle est plutôt mignonne cette petite Ming Yue Misa... "

"Quoiii?? Misa?? ohoh "

"Hein? POurquoi tu m'dis ça? ohoh Tu dois te tromper de concubine... grr "

Ming s'était relevé et regardait Shin d'un air interrogateur, il avait plaqué ses mains sur sa bouche et faisait de drôle d'yeux.

"T'as l'air bizarre..."

*Merde, Ryu, arrêtes de me faire parler!*

"Oooooh, c'est pas sensé être son nom de famille, Misa? bave Ah Ah Ah, mensonge dans l'air..."

"Je heu, je ne voulais pas dire Misa, mais euh, Ming, Ming yue Kesshin, oui, KESSHIN comme détermination!"

"Oh oho oh =D Pas son vrai nom!"

"Oé bah, c'est bon, je sais comment j'm'appelle! Si c'est pour te foutre de ma gueule une nouvelle fois et m'insulter, retourne avec ta Misa! mauvaise humeur "

Ming lui tourna le dos, et commença à repartir...

"Si tu savais à quel point j'aimerais retourner avec elle..."

Ming s'arrêta, puis, lentement, fit demi-tour:

"Quoi??"

"Héhé, fais gaffe, tu penses trop fort Maître Shini"

"C'est surtout que je m'entends plus penser avec toi!"

Ming s'approcha lentement.

"Tu fais quoi là? Des avances??"

"Oh, t'es mal barré! grrrrr "

"A qui la faute!? "

"Bah certainement pas de la mienne! Tu m'insultes et puis tu me fais la scène du mec perdu dans ses pensées?!"

"C'est pas ça!"

"C'est quoi ton problème alors!?"

"C'est très embarrassant cette situation non? Ahah ah!"

"Tu n'imagines même pas..."

"Quoi, c'est si grave que ça?"

"Assurément petite! Il est perdu sans toi! Ah Ah Ah!""

"Ne dis pas ça!"

"Et bah accouche alors! Ou va voir un psy!"

"Tu peux pas me mentir à moi, je sais ce que tu ressens pour cette fille... T'aimerais bien retourner avec elle non?"

"Rah, oé, j'aimerais bien!"

"Baaah... Va voir Kimi..."

"Pourquoi tu n'essais pas de retourner avec elle alors?"

"Mais, elle s'est conduite comme une catin!"

"NE PARLE PLUS JAMAIS DE MA PETITE SOEUR COMME CA!!!!!! "

Ming emmencha alors un splendide pain dans la tronche de Shin, sous les applaudissements de Ryuuku. Elle s'en alla alors, laissant le jeune homme sur le carreau.

Après s'être fait embarquer par Akemi, Shin, réussit une nouvelle fois à s'échapper et à repartir (avec sa deathnote >___<) pour aller au casino...

(Bientôt, rencontre avec Ming, ne pas déranger SVP :p)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Baylor
Architecte
Architecte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 35
Localisation : Noit son chagrin parmi l'acool et les putains
Emploi : architecte (théoriquement)
Race : vampire
Date d'inscription : 16/05/2006

Arme des personnages
Arme principal: Fusil a pompe

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Mar 15 Mai - 19:58

Lucas avait finalement pénétré dans le casino. Il était bel et bien ouvert, certes avec peu de monde est moins de catin faisant leur pub style "sauter moi vous aurez un susucre" mais quelques une étaient présentes et un peu plus habillé.

*Pis comme ici il fait toujours noir ... *

En plus ! Lucas s'installa au bar, et commanda un get 27. Mais ce fut la petite catin qui lui tournait autour depuis son arrivé qui lui servit. Elle posa le verre sur le comptoir mais retint la main de Lucas et tapa sur le comptoir en le regardant droit dans les yeux. Il déposa un billet près de la petite main et la jeune fille le mit dans son soutien-gorge.

"Désolé chéri j'ai que mon corps en guise de monnaie ... "

Lucas avala cul sec son get 27 et s'apprêtait à répondre mais un

"TA GUEUUUUUULLLEEEEE"

magistrale le coupa. Il tourna la tête vers l'entrée et vit Shin en train de hurler après .... euuu ... après ....

"Ca va vieux ? ohoh "

"Merde !! "

"Okay ... "

" Nan, nan c'est pas à toi que ... rooo laisse !! pff"

Shin commanda un sake. Puis Lucas et lui passèrent quasiment toute la journée à boire et à fumer [ et croyait moi c'était pas que des Gitanes !! ]
Enfin en fin de soirée, à l'heure où le monde arrive une petite tête pas inconnue fit son entrée

"Um .... t'as d'la visite"

"Hein ?"

Malgré le nombre de clopes et de joint qu'ils avaient fumés, et le nombre de verres qu'ils s'étaient enfilés les deux garçons avaient une lueur parfaitement lucide dans les yeux.
Ming arriva au comptoir et commanda une boisson. Puis elle se dirigea vers Shin, celui faisant mine de ne pas l'avoir vu en gardant les yeux obstinément fixé sur le fond de son verre où des cendres avaient élu domicile, mais dont il se foutait royalement. La petite catin, qui s'appelait Roxanne et qui, précisons le, n'était point une Elfe avait passé sa journée sur les genoux de Lucas, au bar ou au chiottes aidant ses "copines" à décuvés. Puis un vieux machin était venu lui demander ses services et ceci fait elle était revenu sur les genoux de notre Vampire mais cela n'avait pas plus au vieux machin alors quelqu'un [ Lucas ] l'avait aidé à voler parmis les tables et le vieux machin était ressorti l'air de rien ou presque.
Et enfin, elle prit Lucas par là main et l'emmena dans un endroit plus "tranquille" ....


Dernière édition par Lucas Baylor le Lun 24 Mar - 18:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ming Misa
Tueur
Tueur
avatar

Féminin
Nombre de messages : 39
Age : 33
Localisation : Balro
Emploi : Tueuse
Race : Who knows?
Date d'inscription : 22/04/2006

Arme des personnages
Arme principal: Gun

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Mer 16 Mai - 22:56

"TOI! "

"Huu, quoi cette f..."

Ming emmencha un splendide coup de poing dans la tête de Shin qui faillit s'étaler de son tabouret, ce qui lui fit tourner la tête. Il s'arrêta un instant, restant immobile, puis il tourna très lentement la tête, et la jeune fille pu constater qu'elle lui avait ouvert un coin de la lèvre. Il la fixait à présent de son regard vide.

"Je ne pense pas l'avoir mérité celle-là..."

Elle lui retourna une nouvelle baffe, les yeux mêlés à la fois de haine et de tristesse.

*Je ne le fuirais plus...C'est lui qui partira! Je ne m'abaisserais plus! Réagis!*

Il resta toujours indifférent. Une nouvelle claque:

*Réagis!.... Réagis!.... Réagis!*

Elle pleurait de rage, prête à nouveau à frapper le sombre jeune homme, tout en rugissant, en fermant les yeux lorsque...

*!!!*

Elle rouvrit les yeux et constata que Shin avait arrêtait son bras net, en la tenant par le poigné, trèèès serré.
Il garda son regard posé sur elle tout en lui disant calmement:

"Tu sais Ming, si tu t'en veux de m'avoir lâcher, t'as qu'à me le dire clairement tu sais."

*!!!*

"Salooop!"

Elle allait lui mettre un coup, mais elle fut à nouveau retenu et contenu par Shin, dont la rapidité et la force étaient tout de même impressionnant quand on savait nombre incalculable de cocktails alcool+tabac+autre petites substance qui fait plaisir qu'il s'était tapé.
Bref il s'était relevé, la maintenant toujours par les poignés, très fort, et il la fixait toujours. Lorsqu'elle voulu se débattre pour pouvoir le frapper, elle lui écrasa du mieux qu'elle le pu son pieds. Shin ne broncha pas mais plaqua violemment Ming contre le mur après l'avoir éloigné du bar. Il lui murmura lentement au creux de l'oreille:

"Quelle ironie du sort, la lycanne se fait dominer par l'humain... A moins que tu sois bien plus faible que je ne le pensais..."

Rageuse, elle mordit lapremière chose qu'elle eu sous la dent, c'est à dire l'épaule gauche de Shin. Elle le mordit du plus fort qu'elle le pu et celui-ci la plaqua encore plus violemment au mur, en ignorant sa plaie tout de même en sang. Il la tira à nouveau et la plaqua sur une table, se tenant au-dessus d'elle.

"Si faible, si abattue... Quelle masque portais-tu?..."

POur toute réponse, immobilisée, Ming lui cracha au visage. Shin ferma les yeux mais resta immobil, face à Ming, les sourcils froncés, l'air digne. Shin esquissa un sourire, et sans prendre la peine essuyer le crachas, il plaqua ses lèvres sur celles de Ming qui se débatit comme une tigresse... Avant finalement de se laisser peu à peu aller... Elle finit par répondre avec autant de fougue et de haine et de tristesse, un tel mélange de sentiments qui rendait ce baiser brûlant. Il était à la fois douloureux mais à la fois soulageant...

[suite pôste de shin =)]

_________________
Food is my best friend
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Baylor
Architecte
Architecte
avatar

Masculin
Nombre de messages : 51
Age : 35
Localisation : Noit son chagrin parmi l'acool et les putains
Emploi : architecte (théoriquement)
Race : vampire
Date d'inscription : 16/05/2006

Arme des personnages
Arme principal: Fusil a pompe

MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   Jeu 17 Mai - 13:46

Ils pénétrèrent dans un petite pièce sombre éclairer seulement par quelques bougies. Roxanne s'assit sur le lit et écarta légèrement ses jambes en signe d'invitation. Lucas la regarda. Elle était vraiment jeune, trop jeune ... Il ferma la porte d'un petit coup sec et s'approcha d'elle. Il l'embrassa. Puis il l'allongea un peu brutalement et l'embrassa de plus belle. Roxanne déboutonna la chemise du jeune homme et frotta ses jambes contre les siennes. Il passa sa main sur la petite cuise et Roxanne la tendi vers le ciel en renversant légèrement la tête en arrière. Lucas releva la tête. Angel aussi faisait sa ... son visage lui revint, sa voix, son parfum, la douceur de sa peau, l'ondulation de ses cheveux avec laquelle il jouait, ses yeux si bleu dans lesquels il se noyer volontier. Il bascula sur le côté et s'assit sur le bord du lit en se prenant la tête dans les mains.

"Désolé Roxanne, mais je pourrais pas"

Et puis une main amicale se posa sur son épaule et il tourna la tête vers la putain

"Elle te hante encore n'est ce pas ?"

Il poussa un soupir et leva la tête vers le ciel.

"J'crois que je peux comprendre"

"Vraiment"

"Oui. Tu sait, moi, aimer je sait pas se que ca veut dire. Je saurait sans doute jamais mais je peut essayer de comprendre ... tu sait j'en ai vu des tas d'hommes venir noyer leur chagrin dans nos bras, mais au bout du compte ils sont encore plus malheureux. Ecoute ... "

Elle s'agenouilla devant lui et lui caressa doucement la joue

"Je sait pas ce qu'elle a fait ni pourquoi mais je sait que cela t'a profondément blessé. Tes baisers sont amers et ton coeur lui appartient. Pour avoir réussit à te conquérir je suis sûr qu'elle à quelque chose de spécial et qu'elle t'aime également. Elle est pas toute blanche mais dit toi que l'erreur fait parti de la vie, c'est comme ca qu'on apprend. Tu avais presque réussit à l'oublier mais visiblement j'ai une de ses manies sinon tu ne te serais pas défilé. Mais c'est mieux comme sa, au moins tu ne perd pas ta fierté. Tu sait des fois il faut apprendre à pardonner, et ce n'est pas de l'amour qui brûle en toi, c'est pire que sa. Sa s'appelle passion."

Elle déposa un petit baiser sur les lèvres de Lucas, se leva et ouvrit la porte

"Aurevoir Lucas"

Il leva la tête

"Comment sait tu que je ... "

Elle lui sourit doucement

"Je sait, c'est tout."

Elle lui fit un clin d'oeil et sortit. Quand il entendit la voix de Roxanne crier un joyeux

"OOaaaa Chérie c'était l'meilleur que j'ai eut !!"

Il éclata de rire et sortit à son tour en reboutonnant sa chemise.
Mais il se cogna violement la tête contre le mur car une magnifique gifle l'avait envoyé valser contre celui-ci ...


Dernière édition par Lucas Baylor le Lun 24 Mar - 18:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jérémiah, la ville des vices   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jérémiah, la ville des vices
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Semper Lenitas, un nouvel ennemi :: Histoire :: les Villes elfiques-
Sauter vers: